Accéder au contenu principal Skip to complementary content

Expansion $ comprenant une variable

Dans le script de chargement ou dans une expression de graphique, utilisez une variable dans une expansion de signe dollar pour :

  • Référencer un texte.

  • Référencer une valeur numérique.

Une variable texte.

Lorsque vous utilisez une variable pour remplacer du texte dans le script ou dans une expression, respectez la syntaxe suivante :

$(variablename)

$(variablename) développe l'expression de la valeur dans la variable. Si variablename n'existe pas, l'expansion correspond à une chaîne vide.

Exemples : Scripts de chargement de variables texte

Exemple : Expression de graphique de variables texte

Expansion de variable numérique

La syntaxe suivante est utilisée pour les expansions de variables numériques :

(#variablename)

Cette expansion produit toujours une représentation en point décimal valide de la valeur numérique de la variable, éventuellement avec une notation exponentielle (pour les nombres très grands ou très petits). Si variablename n'existe pas ou ne contient pas de valeur numérique, la valeur est développée sur 0 au lieu de NULL.

Exemples : Scripts de chargement de variables numériques

Expansion de variables référençant des états alternatifs

La variable comporte une seule valeur, et celle-ci est utilisée dans tous les états alternatifs. Lorsque vous développez une variable, la valeur est également la même, quels que soient l'endroit ou elle est effectuée et l'état de l'objet.

Si la variable est une variable calculée, à savoir, si la définition commence par un signe =, le calcul est effectué dans l'état par défaut, sauf si vous spécifiez un état alternatif dans la définition de la variable.

Par exemple, si vous avez défini un état nommé MyState et une variable nommée vMyVar :

vMyvar: =only({MyState}MyField)

Le contenu de la définition de la variable, avec une référence explicite au nom de l'état alternatif, détermine l'état dans lequel le contenu de la variable sera évalué.