Accès à des ensembles de données volumineux avec Direct Discovery

Direct Discovery vous permet de charger des ensembles de données volumineux, dits Big Data, à partir de certaines sources SQL dotées de structures simples de type schéma en étoile, et de les combiner à des données en mémoire (« in-memory »). Il est possible d'effectuer des sélections parmi les données en mémoire et les données Direct Discovery afin de détecter des associations entre les ensembles de données avec les couleurs d'association Qlik Sense (vert, blanc et gris). Certaines visualisations permettent d'analyser en même temps les données issues des deux ensembles de données, même si cette approche présente des limitations. Cette méthode n'est pas destinée à constituer une solution en temps réel.

Pour en savoir plus sur les limitations, voir Limitations inhérentes à l'utilisation de Direct Discovery.

Remarque: Aucune nouvelle démarche ne sera entreprise pour développer Direct Discovery dans l'optique de remédier à ces limitations.

Les applications On-demand Qlik Sense offrent une approche plus flexible du chargement et de l'analyse des sources de Big Data.

Pour en savoir plus sur les applications On-demand, voir Gestion du Big Data à l'aide des applications On-demand.

Les données sélectionnées pour la fonction Direct Discovery sont définies au moyen d'une syntaxe de script particulière, à savoir DIRECT QUERY. Dès que la structure Direct Discovery est établie, les champs Direct Discovery peuvent être utilisés parallèlement aux données en mémoire en vue de créer des objets Qlik Sense. Lorsqu'un champ Direct Discovery est utilisé dans un objet Qlik Sense, une requête SQL est automatiquement exécutée sur la source de données externe.

Les applications On-demand offrent un autre moyen d'accéder aux ensembles de données volumineux. Contrairement à Direct Discovery, elles permettent d'appliquer toutes les fonctionnalités de Qlik Sense à un sous-ensemble latent hébergé en mémoire.

See also: