Jointure de tables dans le Gestionnaire de données

La jointure est une opération qui permet de combiner manuellement les données de deux tables et de produire divers résultats en fonction de la configuration sélectionnée. Elle offre un contrôle plus granulaire sur les tables combinées que la concaténation. Pour en savoir plus sur la concaténation, voir Concaténation de tables dans le Gestionnaire de données.

L'opération de jointure Join consiste à prendre deux tables et à les associer en une seule qui combinera les champs des deux tables d'origine en se basant sur le chevauchement d'une valeur partagée par un ou plusieurs champs communs. Il est possible d'appliquer différents opérateurs aux opérations de jointure Join : Outer, Inner, Left et Right.

Avertissement: Une table jointe occupe la même quantité de mémoire que les tables qu'elle combine. Une utilisation excessive des tables jointes peut entraîner un ralentissement de Qlik Sense. Les informations exclues par une opération de jointure resteront inaccessibles pour Qlik Sense tant que la table ne sera pas fractionnée.

Opérateurs de jointure

Il existe quatre opérateurs de jointure : Outer join, Inner join, Left join et Right join. L'opérateur sélectionné détermine les champs ou les valeurs qui se chevauchent à inclure ou à exclure.

Remarque: Lorsque les opérateurs de jointure font référence aux tables Left et Right, ils désignent respectivement la première et la deuxième table, dans l'ordre de sélection.

Opérateur Outer join

L'opérateur Outer join contient toutes les combinaisons de valeurs possibles à partir des deux tables, si les valeurs des champs qui se chevauchent sont représentées dans l'une des tables ou dans les deux. Pour une explication plus détaillée et des exemples, voir l'entrée de référence de script : Outer.

Example:  

First table

 

A

B

1

aa

2

cc

3

ee

Second table

 

A

C

1

xx

4

yy

Table jointe

 

 

A

B

C

1

aa

xx

2

cc

3

ee

4

yy

Opérateur Inner join

L'opérateur Inner join contient uniquement les combinaisons de valeurs des deux tables, si les valeurs des champs qui se chevauchent sont représentées dans les deux tables. Pour une explication plus détaillée et des exemples, voir l'entrée de référence de script : Inner.

Example:  

First table

 

A

B

1

aa

2

cc

3

ee

Second table

 

A

C

1

xx

4

yy

Joined table

 

 

A

B

C

1

aa

xx

Opérateur Left join

L'opérateur Left join contient les combinaisons de valeurs des deux tables, si les valeurs des champs qui se chevauchent sont présentes dans la première table. Pour une explication plus détaillée et des exemples, voir l'entrée de référence de script : Left.

Example:  

First table

 

A

B

1

aa

2

cc

3

ee

Right table

 

A

C

1

xx

4

yy

Joined table

 

 

A

B

C

1

aa

xx

2

cc

 

3

ee

 

Opérateur Right join

L'opérateur Right join contient les combinaisons de valeurs des deux tables, si les valeurs des champs qui se chevauchent sont présentes dans la deuxième table. Pour une explication plus détaillée et des exemples, voir l'entrée de référence de script : Right.

Example:  

First table

 

A

B

1

aa

2

cc

3

ee

Second table

 

A

C

1

xx

4

yy

Joined table

 

 

A

B

C

1

aa

xx

4

 

yy

Jointure de tables

Pour accéder au volet Concaténation ou jointure de tables, cliquez sur l'icône ¥ du Gestionnaire de données, puis sur Concaténation ou jointure. Sélectionnez ensuite deux tables. Lorsque les tables sont sélectionnées dans le volet Concaténation ou jointure de tables, Qlik Sense analyse les champs et mappe automatiquement tous ceux qui correspondent entre eux. En l'absence de correspondances claires, les champs ne sont pas mappés. Lorsque la jointure est appliquée, les champs mappés sont combinés dans la table jointe. Les champs non mappés sont soit inclus en tant que champs individuels avec des valeurs nulles pour les lignes sans valeur correspondante, soit entièrement exclus s'il n'y a pas d'instances de la valeur qui se chevauchent.

La première table sélectionnée dans le volet Concaténation ou jointure de tables est définie comme la table principale, celle avec laquelle l'autre table est jointe. La table jointe utilise les noms de champ et de table issus de la table principale, à moins que vous ne renommiez manuellement ces éléments. Vous pouvez changer de table principale à l'aide du bouton . Le volet Concaténation ou jointure de tables organise les champs en deux lignes, en affichant les champs de la table principale sur la ligne supérieure et les champs de la table secondaire sur la ligne inférieure. Vous pouvez permuter les tables principale et secondaire à l'aide du bouton .

La fonction Éditer les mappages permet de modifier le mappage par défaut et de sélectionner les champs à mapper, à ne pas mapper ou à exclure de la table jointe. La fonction Éditer les mappages dispose d'une interface glisser-déposer permettant d'éditer les mappages et du volet Champs, qui dresse la liste complète des champs de table. Vous pouvez mapper des champs en les faisant glisser sous un champ de la table principale. Pour ajouter un champ en tant que nouveau champ non mappé, cliquez sur l'icône associée dans le volet Champs ou faites glisser le champ vers la ligne des champs supérieure. Les champs non mappés sont signalés par un symbole ù dans le volet Champs. Les champs supprimés de la table jointe ne figurent pas dans la table et ne sont pas disponibles pour une utilisation dans Qlik Sense une fois la jointure appliquée à la table.

Dès lors que les mappages sont appliqués et que les tables sont jointes, vous ne pouvez plus éditer les champs mappés, mais vous pouvez les supprimer des tables en fractionnant la table jointe, ce qui a pour effet de restaurer l'état d'origine des tables.

Pour joindre dans tables dans le Gestionnaire de données, procédez comme suit :

  1. Sélectionnez les tables à joindre.
  2. Le cas échéant, renommez la table jointe et modifiez les noms des champs.
  3. Le cas échéant, éditez les mappages.
  4. Sélectionnez l'opérateur de jointure approprié.
  5. Joignez les tables.

Sélection des tables à joindre

Procédez comme suit :

  1. Dans le Gestionnaire de données, cliquez sur ¥ sur la ligne inférieure.
  2. Cliquez sur Concaténation ou jointure.

    Le volet Concaténation ou jointure de tables s'ouvre.

  3. Sélectionnez deux tables.

    Les champs des deux tables peuvent ensuite être mappés ou non dans le volet Concaténation ou jointure de tables.

  4. Pour prévisualiser un échantillon de valeurs uniques dans chaque champ, cliquez sur .
  5. Pour inverser les tables principale et secondaire, cliquez sur .

Modification des noms de table et de champ

Procédez comme suit :

  1. Dans le volet Concaténation ou jointure de tables, saisissez un nouveau nom de table dans la zone appropriée.
  2. Saisissez un nouveau nom de champ dans la zone appropriée.

Édition des mappages

Procédez comme suit :

  1. Dans le volet Concaténation ou jointure de tables, cliquez sur Éditer les mappages.
  2. Pour mapper deux champs, cliquez sur un champ de table et faites-le glisser sous un champ de la table principale.
  3. Pour ajouter un nouveau champ non mappé, cliquez sur un champ de table et faites-le glisser vers la ligne de champs supérieure.
  4. Pour retirer un champ de la table jointe, dans le champ, cliquez sur E.
  5. Pour réintégrer dans la table un champ précédemment retiré, cliquez dans le volet Champs, puis sur l'icône située à côté du champ.
  6. Cliquez sur Éditer les mappages pour fermer la section correspondante.

Sélection de l'opérateur de jointure

Procédez comme suit :

  1. Dans le volet Concaténation ou jointure de tables, cliquez sur Sélectionner une action.
  2. Sélectionnez un opérateur dans la liste : Outer join, Inner join, Left join ou Right join.

Jointure de tables

Procédez comme suit :

  • Dans le volet Concaténation ou jointure de tables, cliquez sur Appliquer.

Les tables sont jointes à présent.

Fractionnement de tables jointes

Si la jointure n'est plus nécessaire, vous pouvez fractionner les tables jointes pour rétablir les tables source.

Remarque:

Le fractionnement d'une table jointe entraîne la suppression de toutes les associations présentes dans cette table, de même que les associations existant entre les tables principale et secondaire. Si vous souhaitez conserver vos associations tout en fractionnant des tables jointes, cliquez sur B pour annuler la jointure au lieu de fractionner la table. Vous ne pouvez pas utiliser B pour annuler la jointure après avoir chargé des données dans le Gestionnaire de données.

Fractionnement d'une table jointe

Procédez comme suit :

  1. Sélectionnez la table jointe.
  2. Cliquez sur .

La table est désormais fractionnée en ses tables source. Tous les champs des tables source et les champs sous-jacents retrouvent les noms qu'ils portaient avant la jointure. Lorsque vous fractionnez une table jointe, vous ne divisez qu'un seul niveau de jointure. Ainsi, les tables jointes qui faisaient partie de la table jointe fractionnée conservent leur propre jointure.