Intégration de données d'entreprise à des données DataMarket

Il est possible d'intégrer des données Qlik DataMarket à vos données d'entreprise de façon à élargir leur contexte et à ouvrir les perspectives sur vos marchés.

Les données DataMarket proviennent de sources variées et, de ce fait, il n'est pas toujours évident de dégager immédiatement les associations possibles avec vos données. Il peut arriver que plusieurs associations doivent faire l'objet de modifications à l'étape de préparation des données. Par exemple, vous trouverez peut-être très utile d'évaluer certaines caractéristiques des pays dans lesquels vous êtes en activité. Cependant, les champs relatifs à des pays de certains ensembles de données DataMarket ne comptent pas forcément suffisamment de valeurs en commun avec vos données d'entreprise pour rendre l'association utile. C'est pourquoi vous devez évaluer avec soin les associations entre vos données et celles de DataMarket.

Les exemples suivants illustrent l'intégration de données d'entreprise à des données DataMarket, et la création de visualisations Qlik Sense explicites.

Comparaison entre les ventes et le produit intérieur brut (GDP)

Lorsque votre entreprise est présente dans un pays ou envisage d'entrer sur le marché d'un nouveau pays, un certain nombre d'indicateurs peut vous aider à déterminer si les résultats de votre société sont conformes à vos prévisions compte tenu des paramètres démographiques et économiques de ce pays.

Les données d'entreprise présentées sur cette illustration permettent d'agréger les données des ventes par pays. Un graphique en barres compare les ventes par pays. Il peut ainsi vous donner une visibilité globale sur les résultats de l'entreprise sur tous les marchés qu'elle a investis.

Pour examiner vos résultats dans chaque pays, vous pourriez comparer les ventes de votre société aux données nationales indiquant la vigueur du marché. Par exemple, vous pourriez comparer les ventes de chaque pays au produit intérieur brut (GDP) du pays. Une autre solution serait de comparer les ventes aux données démographiques de votre marché cible. Si les personnes ciblées par votre société font partie de la tranche des 21-35 ans, vous voyez le nombre de personnes que ces pays comptent dans cette classe d'âge. Vous pouvez aussi connaître le pourcentage de la population totale que cette tranche d'âge représente.

Qlik DataMarket comprend un ensemble de données dans le groupe Essentials Free intitulé Select development indicators. Celui-ci fournit plusieurs mesures économiques, y compris les taux de croissance du PIB (GDP), le taux d'alphabétisation, le nombre d'utilisateurs d'Internet, la population totale et le PIB par habitant en dollars (GDP per capita in US dollars). Pour associer des données de pays issues du groupe Select development indicators, il est nécessaire que les données d'entreprise comportent un champ qui corresponde au champ Country figurant dans l'ensemble de données DataMarket. Si les données d'entreprise comprennent bien plus de pays que le groupe Select development indicators, l'association ne sera pas solide ni probablement très utile. Si les données d'entreprise compte moins de pays que le groupe Select development indicators, l'association peut se révéler utile à des fins de comparaison.

Si nous partons du principe qu'il existe une bonne association entre les champs de pays des données d'entreprise et de DataMarket, vous pouvez ajouter l'indicateur GDP per capita in US dollars au graphique en barres des ventes afin de comparer les ventes de chaque pays au PIB (GDP).

Bar chart with measures Sales and GDP per capita.

Affichage des ventes en euros

Lorsque vous examinez les données des ventes, il est fréquent de choisir comme visualisation un graphique de type indicateur KPI qui affiche les ventes totales. Dans l'illustration présente, les ventes totales sont exprimées en dollars US, car il s'agit de la façon dont les données d'entreprise sont enregistrées. Or, les ventes provenant de pays utilisant l'euro sont si importantes qu'il serait intéressant d'afficher les ventes totales en euros. Cette option peut être ajoutée à l'indicateur KPI. Dans le groupe Essentials Free, DataMarket contient des taux de change (3x3 currency exchange rates) permettant de convertir des dollars US en euros.

Lorsque vous sélectionnez le champ de la devise de base (Base currency) dans l'ensemble de données 3x3 currency exchange rates, vous ne sélectionnez que les dollars US, car il s'agit de la devise dans laquelle les ventes sont enregistrées. Dans l'ensemble de données d'entreprise utilisé dans cette illustration, il existe un champ intitulé Base currency qui indique la devise utilisée par chaque client. Cependant, il contient douze devises différentes et, de ce fait, le Gestionnaire de données déconseille d'associer les deux champs. Il convient de ne pas associer ces champs, car les devises figurant dans les données d'entreprise qui ne correspondent pas aux dollars US et aux euros peuvent perturber certaines comparaisons de dollars et d'euros. Le modèle de données s'affiche ensuite de la façon suivante :

Data model overview.

Le champ Quote currency de l'ensemble de données 3x3 currency exchange rates devrait être défini sur Euro. La sélection DateTime devrait être définie sur Most recent, car vous souhaitez uniquement le taux de change actuel, pas les données historiques, pour la visualisation de type indicateur KPI.

KPI visualization Sales showing Euro Sales.

Pour obtenir les ventes en euros (Euro Sales), il vous suffit de multiplier la somme Sum(Sales) par le taux de change (Exchange rate) dans l'ensemble de données 3x3 currency exchange rates.

Création de mesures alternatives pour les ventes

Grâce aux données de devise DataMarket, vous pouvez ajouter une amélioration supplémentaire au graphique en barres des ventes. Le graphique compare les ventes au PIB (GDP) par habitant en dollars US pour chaque pays, mais il est possible d'ajouter des mesures alternatives pour les ventes et le PIB (GDP). Vous pouvez multiplier la somme Sum(Sales) par le taux de change (Exchange rate) dans la table 3x3 currency exchange rates pour afficher les ventes en euros, tout comme cela a été fait pour l'indicateur KPI intitulé Sales KPI. Vous pouvez également multiplier le PIB par habitant exprimé en dollars par le taux de change (Exchange rate). Le graphique en barres compare alors les ventes au PIB par habitant en euros.

Bar chart with measures Sales in euros and GDP in euros.

C'est à ce niveau qu'il est important que les champs Base currency ne soient pas liés car, comme nous l'avons indiqué précédemment, le champ Base currency de l'ensemble de données d'entreprise contient douze devises différentes. Lorsque le calcul du taux de change est appliqué aux pays individuels, la devise de base de chaque pays serait utilisée si les tables étaient liées. Cependant, les données d'entreprise ne comportent pas de valeurs de ventes dans la plupart de ces douze devises. Elles ne contiennent des valeurs de ventes qu'en dollars US. Or, la devise de base (Base currency) de l'ensemble de données DataMarket est uniquement exprimée en dollars US. De ce fait, pour tous les pays ayant une valeur Base currency autre que les dollars US dans les données d'entreprise, la valeur Sales in euros serait NULL si les deux tables étaient liées.