Utilisation de champs calculés

Il existe de nombreuses situations dans lesquelles vous devez ajuster ou transformer les données de champ chargées. Par exemple, il se peut que vous deviez concaténer un prénom et un nom de famille en nom complet, extraire une partie d'un numéro de produit, convertir le format de données ou encore multiplier deux nombres.

Vous pouvez ajouter des champs calculés pour gérer de nombreux cas de ce genre. Un champ calculé utilise une expression pour définir le résultat. Il est possible d'employer des fonctions, des champs et des opérateurs dans l'expression. Vous pouvez uniquement faire référence à des champs figurant dans la table en cours d'édition. Vous pouvez faire référence à un autre champ calculé dans un champ calculé.

Vous ajoutez et éditez des champs calculés dans l'éditeur de table du gestionnaire de données.

Pour en savoir plus sur l'édition de tables, voir Édition d'une table.

Ajout d'un champ calculé

Procédez comme suit :

  1. Cliquez sur Ajouter un champ, puis sélectionnez Champ calculé.

    L'éditeur associé à l'option Ajouter un champ calculé s'ouvre.

  2. Saisissez le nom du champ calculé dans la zone Nom.
  3. Définissez l'expression du champ calculé dans la zone Expression. Il existe deux façons de procéder.

    • Utilisez les 3 listes (Fonctions), - (Champs) et (Opérateurs) pour sélectionner et insérer des éléments dans l'expression.

      L'élément sélectionné est inséré à la position du curseur dans la zone Expression.

    • Saisissez l'expression correspondant au champ calculé dans la zone Expression.

      Une assistance sous forme de suggestions vous est fournie lors de la saisie des fonctions et des champs, de même qu'au niveau de la syntaxe des fonctions.

    Des exemples de résultats du champ calculé s'affichent dans le panneau Aperçu.

  4. Cliquez sur Créer pour créer le champ calculé et fermer l'éditeur correspondant.

Édition d'un champ calculé

Vous pouvez modifier le nom ou éditer l'expression d'un champ calculé.

Procédez comme suit :

  1. Sélectionnez Éditer dans le menu déroulant situé à côté du nom du champ.

    L'éditeur associé à l'option Mettre à jour le champ calculé s'ouvre.

  2. Si vous souhaitez modifier le nom du champ calculé, éditez-le dans la zone Nom.
  3. Éditez l'expression du champ calculé.

  4. Cliquez sur Mettre à jour pour mettre à jour le champ calculé et fermer l'éditeur correspondant.

Quelles fonctions est-il possible d'utiliser dans une expression de champ calculé ?

Vous pouvez utiliser les fonctions indiquées ici lors de la création d'une expression de champ calculé. Il s'agit d'un sous-ensemble des expressions disponibles dans le script de chargement de données. L'expression ne peut pas aboutir à une agrégation quelconque de données provenant de plusieurs enregistrements ni utiliser des fonctions d'inter-enregistrement pour faire référence à des données situées dans d'autres enregistrements.

Pour plus d'informations, voir Expressions de script.

Fonctions de chaîne pouvant être utilisées dans une expression de champ calculé

Ces fonctions peuvent servir à modifier ou à extraire des données au format de chaîne de texte.

Fonctions de chaîne
Fonction Description
Capitalize Capitalize() renvoie la chaîne en affichant tous les mots en lettres majuscules.
Chr Chr() renvoie le caractère Unicode correspondant à l'entier d'entrée.
FindOneOf

FindOneOf() recherche dans une chaîne la position de l'occurrence de n'importe quel caractère faisant partie d'un jeu de caractères fourni. La position de la première occurrence de n'importe quel caractère du jeu de recherche est renvoyée à moins qu'un troisième argument (doté d'une valeur supérieure à 1) ne soit fourni. En l'absence de correspondance, la valeur 0 est renvoyée.

Index Index() recherche dans une chaîne la position de départ de la nième occurrence d'une sous-chaîne fournie. Un troisième argument facultatif fournit la valeur de n, qui est égale à 1 s'il est omis. Une valeur négative permet de lancer la recherche en commençant par la fin de la chaîne. Les positions dans la chaîne sont numérotées à partir de 1.
KeepChar

KeepChar() renvoie une chaîne composée de la première chaîne ('text'), déduction faite des caractères NON contenus dans la deuxième chaîne ("keep_chars").

Left Left() renvoie une chaîne composée des premiers caractères de la chaîne d'entrée (en partant de la gauche) et dont le nombre de caractères est déterminé par le deuxième argument.
Len Len() renvoie la longueur de la chaîne d'entrée.
Lower Lower() convertit tous les caractères de la chaîne d'entrée en lettres minuscules.
LTrim LTrim() renvoie la chaîne d'entrée exempte de tout espace de début.
Mid renvoie la partie de la chaîne d'entrée commençant à la position du caractère défini par le deuxième argument, 'start', et renvoyant le nombre de caractères spécifié par le troisième argument, 'count'. Si 'count' est omis, c'est le reste de la chaîne d'entrée qui est renvoyé. Le premier caractère indiqué dans la chaîne d'entrée porte le numéro 1.
Ord Ord() renvoie le numéro de point de code Unicode du premier caractère de la chaîne d'entrée.
PurgeChar PurgeChar() renvoie une chaîne composée des caractères contenus dans la chaîne d'entrée ('text'), à l'exception des caractères inclus dans le deuxième argument ('remove_chars').
Repeat Repeat() forme une chaîne composée de la chaîne d'entrée répétée autant de fois que le nombre défini par le deuxième argument.
Replace Replace() renvoie une chaîne après avoir remplacé toutes les occurrences d'une sous-chaîne donnée dans la chaîne d'entrée par une autre sous-chaîne. La fonction n'est pas récursive et fonctionne de gauche à droite.
Right

Right() renvoie une chaîne composée des derniers caractères (situés à l'extrémité droite) de la chaîne d'entrée et dont le nombre de caractères est déterminé par le deuxième argument.

RTrim RTrim() renvoie la chaîne d'entrée exempte de tout espace de fin.
SubStringCount SubStringCount() renvoie le nombre d'occurrences de la sous-chaîne spécifiée dans le texte de la chaîne d'entrée. Si aucun caractère ne correspond, la fonction renvoie 0.
TextBetween

TextBetween() renvoie le texte de la chaîne d'entrée figurant entre les caractères spécifiés comme délimiteurs.

Trim Trim() renvoie la chaîne d'entrée exempte de tout espace de début et de fin.
Upper Upper() convertit les caractères de la chaîne d'entrée en lettres majuscules pour tous les caractères de texte de l'expression. Les nombres et les symboles sont ignorés.

Fonctions de date pouvant être utilisées dans une expression de champ calculé

Les fonctions de date et heure de Qlik Sense sont destinées à transformer et à convertir les valeurs de date et heure.

Ces fonctions sont basées sur un numéro de série date-heure équivalant au nombre de jours qui se sont écoulés depuis le 30 décembre 1899. La valeur entière représente le jour tandis que la valeur fractionnaire correspond à l'heure du jour.

Qlik Sense utilise la valeur numérique de l'argument. De ce fait, un nombre est également valide en tant qu'argument lorsqu'il n'est pas formaté sous forme de date ou d'heure. Si l'argument ne correspond pas à une valeur numérique, par exemple s'il s'agit d'une chaîne, Qlik Sense tente d'interpréter la chaîne en fonction des variables d'environnement de date et heure.

Si le format de date utilisé dans l'argument ne correspond pas à celui défini dans la variable système DateFormat, Qlik Sense n'est pas en mesure d'interpréter la date correctement. Pour résoudre ce problème, modifiez les paramètres ou utilisez une fonction d'interprétation.

Pour plus d'informations, voir DateFormat .

Fonctions de date
Fonction Description
addmonths Cette fonction renvoie la date correspondant à n mois après la date startdate ou, si n est une valeur négative, la date correspondant à n mois avant la date startdate.
addyears Cette fonction renvoie la date correspondant à n années après la date startdate ou, si n est une valeur négative, la date correspondant à n années avant la date startdate.
age La fonction age renvoie l'âge atteint à l'heure définie dans l'argument timestamp (en années) d'une personne née le jour défini par la valeur date_of_birth.
converttolocaltime Convertit un horodatage UTC ou GMT en heure locale sous la forme d'une valeur double. Il peut s'agir de n'importe quelle ville, n'importe quelle région ou n'importe quel fuseau horaire dans le monde. 
day

Cette fonction renvoie un entier représentant le jour au cours duquel la fraction de l'expression est interprétée comme une date selon l'interprétation standard des nombres.

dayend Cette fonction renvoie une valeur correspondant à un horodatage de la dernière milliseconde du jour figurant dans time. Le format de sortie par défaut correspond à l'argument TimestampFormat défini dans le script.
daylightsaving Convertit un horodatage UTC ou GMT en heure locale sous la forme d'une valeur double. Il peut s'agir de n'importe quelle ville, n'importe quelle région ou n'importe quel fuseau horaire dans le monde. 
dayname Cette fonction renvoie une valeur affichant la date avec une valeur numérique sous-jacente correspondant à un horodatage de la première milliseconde du jour contenant l'argument time.
daynumberofquarter Convertit un horodatage UTC ou GMT en heure locale sous la forme d'une valeur double. Il peut s'agir de n'importe quelle ville, n'importe quelle région ou n'importe quel fuseau horaire dans le monde. 
daynumberofyear Cette fonction calcule le numéro de jour de l'année dans lequel tombe un horodatage. Le calcul est effectué à partir de la première milliseconde du premier jour de l'année, mais le premier mois peut être décalé.
daystart

Cette fonction renvoie une valeur correspondant à un horodatage de la première milliseconde du jour figurant dans l'argument time. Le format de sortie par défaut correspond à l'argument TimestampFormat défini dans le script.

firstworkdate La fonction firstworkdate renvoie la date de début la plus récente pour atteindre la valeur no_of_workdays (du lundi au vendredi) se terminant au plus tard à la date définie par la valeur end_date, en tenant compte des jours de congé facultatifs indiqués. Les valeurs des arguments end_date et holiday doivent correspondre à des dates ou à des horodatages valides.
GMT Cette fonction renvoie l'heure Greenwich Mean Time actuelle, telle qu'elle est indiquée par les paramètres d'heure de l'horloge système et de Windows.
hour Cette fonction renvoie un entier représentant l'heure au cours de laquelle la fraction de l'expression est interprétée comme une heure selon l'interprétation standard des nombres.
inday Cette fonction renvoie la valeur True si l'argument timestamp se trouve dans le jour comprenant l'argument base_timestamp.
indaytotime Cette fonction renvoie la valeur True si l'argument timestamp se trouve dans la partie du jour comprenant l'argument base_timestamp jusqu'à la milliseconde exacte spécifiée dans base_timestamp.
inlunarweek Cette fonction détermine si l'argument timestamp se trouve dans la semaine lunaire comprenant l'argument base_date. Les semaines lunaires figurant dans Qlik Sense sont définies en comptant le 1er janvier comme le premier jour de la semaine.
inlunarweektodate Cette fonction détermine si l'argument timestamp se trouve dans la partie de la semaine lunaire jusqu'à la dernière milliseconde spécifiée dans base_date. Les semaines lunaires figurant dans Qlik Sense sont définies en comptant le 1er janvier comme le premier jour de la semaine.
inmonth Cette fonction renvoie la valeur True si l'argument timestamp se trouve dans le mois comprenant l'argument base_date.
inmonths Cette fonction permet de déterminer si un horodatage tombe dans la même période (mois, période de deux mois, trimestre, période de quatre mois ou semestre) qu'une date de référence. Il est également possible de déterminer si l'horodatage se situe dans une période passée ou future.
inmonthstodate Cette fonction permet de déterminer si un horodatage tombe dans la partie d'une période (mois, période de deux mois, trimestre, période de quatre mois ou semestre) jusqu'à la dernière milliseconde spécifiée dans base_date. Il est également possible de déterminer si l'horodatage se situe dans une période passée ou future.
inmonthtodate Renvoie la valeur True si l'argument date se trouve dans la partie du mois comprenant l'argument basedate jusqu'à la dernière milliseconde spécifiée dans basedate.
inquarter Cette fonction renvoie la valeur True si l'argument timestamp se trouve dans le trimestre comprenant l'argument base_date.
inquartertodate Cette fonction renvoie la valeur True si l'argument timestamp se trouve dans la partie du trimestre comprenant l'argument base_date jusqu'à la dernière milliseconde spécifiée dans base_date.
inweek Cette fonction renvoie la valeur True si l'argument timestamp se trouve dans la semaine comprenant l'argument base_date.
inweektodate Cette fonction renvoie la valeur True si l'argument timestamp se trouve dans la partie de la semaine comprenant l'argument base_date jusqu'à la dernière milliseconde spécifiée dans base_date.
inyear Cette fonction renvoie la valeur True si l'argument timestamp se trouve dans l'année comprenant l'argument base_date.
inyeartodate Cette fonction renvoie la valeur True si l'argument timestamp se trouve dans la partie de l'année comprenant l'argument base_date jusqu'à la dernière milliseconde spécifiée dans base_date.
lastworkdate La fonction lastworkdate renvoie la première date de fin permettant d'atteindre la valeur de l'argument no_of_workdays (du lundi au vendredi) si celle-ci commence à la date définie par start_date en tenant compte de tous les arguments holiday facultatifs répertoriés. Les valeurs des arguments start_date et holiday doivent correspondre à des dates ou à des horodatages valides. 
localtime Cette fonction renvoie un horodatage de l'heure actuelle d'après l'horloge système pour un fuseau horaire donné.
lunarweekend Cette fonction renvoie une valeur correspondant à un horodatage de la dernière milliseconde de la semaine lunaire contenant l'argument date. Les semaines lunaires figurant dans Qlik Sense sont définies en comptant le 1er janvier comme le premier jour de la semaine.
lunarweekname Cette fonction renvoie une valeur d'affichage indiquant l'année et le numéro de la semaine lunaire correspondant à un horodatage de la première milliseconde du premier jour de la semaine lunaire contenant l'argument date. Les semaines lunaires figurant dans Qlik Sense sont définies en comptant le 1er janvier comme le premier jour de la semaine.
lunarweekstart Cette fonction renvoie une valeur correspondant à un horodatage de la première milliseconde de la semaine lunaire contenant l'argument date. Les semaines lunaires figurant dans Qlik Sense sont définies en comptant le 1er janvier comme le premier jour de la semaine.
makedate Cette fonction renvoie une date calculée à partir de l'année YYYY, du mois MM et du jour DD.
maketime Cette fonction renvoie une heure calculée à partir de l'heure hh, de la minute mm et de la seconde ss.
makeweekdate Cette fonction renvoie une date calculée à partir de l'année YYYY, de la semaine WW et du jour de la semaine D.
minute Cette fonction renvoie un entier représentant la minute au cours de laquelle la fraction de l'expression est interprétée comme une heure selon l'interprétation standard des nombres.
month Cette fonction renvoie une valeur double : un nom de mois tel que défini dans la variable d'environnement MonthNames et un entier compris entre 1 et 12. Le mois est calculé à partir de l'interprétation de date de l'expression, conformément à l'interprétation standard des nombres.

Pour plus d'informations, voir MonthNames .

monthend Cette fonction renvoie une valeur correspondant à un horodatage de la dernière milliseconde du dernier jour du mois contenant l'argument date. Le format de sortie par défaut correspond à l'argument DateFormat défini dans le script.
monthname Cette fonction renvoie une valeur d'affichage présentant le mois (formaté selon la variable de script MonthNames) et l'année avec une valeur numérique sous-jacente correspondant à un horodatage de la première milliseconde du premier jour du mois.

Pour plus d'informations, voir MonthNames .

monthsend Cette fonction renvoie une valeur correspondant à un horodatage de la dernière milliseconde du mois, de la période de deux mois, du trimestre, de la période de quatre mois ou du semestre contenant une date de référence. Il est également possible de rechercher l'horodatage d'une période passée ou future.
monthsname Cette fonction renvoie une valeur d'affichage représentant la plage des mois de la période (formatée d'après la variable de script MonthNames) de même que l'année. La valeur numérique sous-jacente correspond à un horodatage de la première milliseconde du mois, de la période de deux mois, du trimestre, de la période de quatre mois ou du semestre contenant une date de référence.
monthsstart Cette fonction renvoie une valeur correspondant à l'horodatage de la première milliseconde du mois, de la période de deux mois, du trimestre, de la période de quatre mois ou du semestre contenant une date de référence. Il est également possible de rechercher l'horodatage d'une période passée ou future.
monthstart Cette fonction renvoie une valeur correspondant à un horodatage de la première milliseconde du premier jour du mois contenant l'argument date. Le format de sortie par défaut correspond à l'argument DateFormat défini dans le script.
networkdays La fonction networkdays renvoie le nombre de jours ouvrables (du lundi au vendredi) compris entre les valeurs start_date et end_date (incluses) en tenant compte de tous les arguments holiday facultatifs répertoriés.
now Cette fonction renvoie un horodatage de l'heure actuelle définie par l'horloge système. La valeur par défaut est de 1.
quarterend Cette fonction renvoie une valeur correspondant à un horodatage de la dernière milliseconde du trimestre contenant l'argument date. Le format de sortie par défaut correspond à l'argument DateFormat défini dans le script.
quartername Cette fonction renvoie une valeur d'affichage présentant les mois du trimestre (formatés selon la variable de script MonthNames) et l'année avec une valeur numérique sous-jacente correspondant à un horodatage de la première milliseconde du premier jour du trimestre.
quarterstart Cette fonction renvoie une valeur correspondant à un horodatage de la première milliseconde du trimestre contenant l'argument date. Le format de sortie par défaut correspond à l'argument DateFormat défini dans le script.
second Cette fonction renvoie un entier représentant la seconde au cours de laquelle la fraction de l'expression est interprétée comme une heure selon l'interprétation standard des nombres.
timezone Cette fonction renvoie le nom du fuseau horaire actuel, tel qu'il est défini dans Windows.
today Cette fonction renvoie la date actuelle définie par l'horloge système.
UTC Renvoie la valeur actuelle de l'argument Coordinated Universal Time.
week Cette fonction renvoie un entier représentant le numéro de la semaine selon la norme ISO 8601. Le numéro de la semaine est calculé à partir de l'interprétation de date de l'expression, conformément à l'interprétation standard des nombres.
weekday Cette fonction renvoie une valeur double avec : Un nom de jour tel que défini dans la variable d'environnement DayNames. Un entier compris entre 0 et 6 correspondant au jour nominal de la semaine (0-6).
weekend Cette fonction renvoie une valeur correspondant à un horodatage de la dernière milliseconde du dernier jour (dimanche) de la semaine calendaire contenant l'argument date. Le format de sortie par défaut correspond à l'argument DateFormat défini dans le script.
weekname Cette fonction renvoie une valeur affichant l'année et le numéro de la semaine avec une valeur numérique sous-jacente correspondant à un horodatage de la première milliseconde du premier jour de la semaine contenant l'argument date.
weekstart Cette fonction renvoie une valeur correspondant à un horodatage de la première milliseconde du premier jour (lundi) de la semaine calendaire contenant l'argument date. Le format de sortie par défaut correspond au format de date DateFormat défini dans le script.
weekyear Cette fonction renvoie l'année à laquelle le numéro de semaine appartient selon la norme ISO 8601. Le numéro de la semaine est compris entre 1 et environ 52.
year Cette fonction renvoie un entier représentant l'année au cours de laquelle l'expression est interprétée comme une date selon l'interprétation standard des nombres.
yearend Cette fonction renvoie une valeur correspondant à un horodatage de la dernière milliseconde du dernier jour de l'année contenant l'argument date. Le format de sortie par défaut correspond à l'argument DateFormat défini dans le script.
yearname Cette fonction renvoie une année composée de quatre chiffres comme valeur d'affichage avec une valeur numérique sous-jacente correspondant à un horodatage de la première milliseconde du premier jour de l'année contenant l'argument date.
yearstart Cette fonction renvoie un horodatage correspondant au début du premier jour de l'année contenant l'argument date. Le format de sortie par défaut correspond à l'argument DateFormat défini dans le script.
yeartodate Cette fonction permet de déterminer si l'horodatage tombe dans l'année de la date à laquelle le script a été chargé pour la dernière fois et renvoie True si c'est le cas ou False si ce n'est pas le cas.

Fonctions de formatage et d'interprétation pouvant être utilisées dans une expression de champ calculé

Les fonctions de formatage emploient la valeur numérique de l'expression d'entrée pour la convertir en valeur textuelle. En revanche, les fonctions d'interprétation ont un comportement inverse : elles prennent les expressions de chaîne et les évaluent en tant que nombres, en spécifiant le format du nombre résultant. Dans les deux cas, la valeur résultante est double, à la fois textuelle et numérique.

Par exemple, observez les sorties différentes obtenues avec les fonctions Date et Date#.

Fonctions Date et Date#
Fonction Sortie (textuelle) Sortie (numérique)
Date#('20140831', 'YYYYMMDD') 20140831 41882
Date(41882, 'YYYY.MM.DD') 2014.08.31 41882

Ces fonctions s'avèrent pratiques lorsque vos données contiennent des champs de données qui ne sont pas interprétés sous forme de dates, car leur format ne correspond pas au paramètre de format de date défini dans Qlik Sense. Dans ce cas, il peut être utile d'imbriquer les fonctions :

Date(Date#(DateInput, 'YYYYMMDD'),'YYYY.MM.DD')

De cette façon, le champ DateInput sera interprété d'après le format d'entrée, YYYYMMDD, et sera renvoyé dans le format que vous souhaitez utiliser, YYYY.MM.DD.

Fonctions d'interprétation et formatage
Fonction Description
Date Date() formate une expression en tant que date en utilisant le format défini dans les variables système du script de chargement de données, sur le système d'exploitation ou dans une chaîne de format (si précisée).
Date#

Date# évalue une expression comme une date dans le format spécifié dans le deuxième argument (si précisé).

Dual

Dual() combine un nombre et une chaîne dans un même enregistrement, de sorte que la représentation numérique de l'enregistrement puisse servir à des fins de tri et de calcul tandis que la valeur de chaîne peut être utilisée à des fins d'affichage.

Interval Interval() formate un nombre en tant qu'intervalle de temps en utilisant le format défini dans les variables système du script de chargement de données, sur le système d'exploitation ou dans une chaîne de format (si précisée).
Interval# Interval#() évalue une expression de texte comme un intervalle de temps dans le format défini sur le système d'exploitation, par défaut, ou dans le format spécifié dans le deuxième argument (si précisé).
Money Money() formate une expression numériquement sous forme de valeur monétaire, en utilisant le format défini dans les variables système du script de chargement de données ou sur le système d'exploitation, à moins qu'une chaîne de format ne soit précisée, et insère des séparateurs décimaux et de milliers facultatifs.
Money#

convertit une chaîne de texte en valeur monétaire en utilisant le format défini dans le script de chargement ou le système d'exploitation, à moins qu'une chaîne de format ne soit précisée. Les symboles personnalisés de séparateur décimal et séparateur des milliers sont des paramètres facultatifs.

Num Num() formate une expression numériquement selon le format numérique défini dans les variables système du script de chargement de données ou sur le système d'exploitation, à moins qu'une chaîne de format ne soit précisée, et insère des séparateurs décimaux et de milliers facultatifs.
Num#

convertit une chaîne de texte en valeur numérique en utilisant le format de nombre défini dans le script de chargement de données ou le système d'exploitation. Les symboles personnalisés de séparateur décimal et séparateur des milliers sont des paramètres facultatifs.

Text Text() oblige l'expression à être traitée comme du texte, même si une interprétation numérique en est possible.
Time Time() formate une expression en tant que valeur horaire en utilisant le format horaire défini dans les variables système du script de chargement de données ou sur le système d'exploitation, à moins qu'une chaîne de format ne soit précisée.
Time#

Time#() évalue une expression en tant que valeur horaire en utilisant le format horaire défini dans les variables système du script de chargement de données ou sur le système d'exploitation, à moins qu'une chaîne de format ne soit précisée.

Timestamp TimeStamp() formate une expression en tant que valeur de date et heure en utilisant le format d'horodatage défini dans les variables système du script de chargement de données ou sur le système d'exploitation, à moins qu'une chaîne de format ne soit précisée.
Timestamp# Timestamp#() évalue une expression en tant que valeur de date et heure en utilisant le format d'horodatage défini dans les variables système du script de chargement de données ou sur le système d'exploitation, à moins qu'une chaîne de format ne soit précisée.

Fonctions numériques pouvant être utilisées dans une expression de champ calculé

Ces fonctions vous permettent d'arrondir les valeurs numériques.

Fonctions numériques
Fonction Description
ceil Ceil() arrondit une valeur au multiple supérieur le plus proche du pas step décalé du nombre offset défini.
div Div() renvoie la partie entière de la division arithmétique du premier argument par le second. Les deux paramètres sont interprétés comme des nombres réels, c'est-à-dire que ce ne sont pas nécessairement des entiers.
even Even() renvoie True (-1) si integer_number est un entier pair ou est égal à zéro. Il renvoie False (0) si integer_number est un entier impair et NULL si integer_number n'est pas un entier.
fabs Fabs() renvoie la valeur absolue de x. Le résultat est un nombre positif.
fact Fact() renvoie la factorielle d'un entier positif x.
floor

Floor() arrondit une valeur au multiple inférieur le plus proche du pas step décalé du nombre offset défini.

fmod fmod() est une fonction modulo généralisée qui renvoie le reste de la division entière du premier argument (le dividende) par le second (le diviseur). Le résultat est un nombre réel. Les deux arguments sont interprétés comme des nombres réels, c'est-à-dire que ce ne sont pas nécessairement des entiers.
frac Frac() renvoie la partie fractionnaire de x.
mod Mod() est une fonction modulo mathématique qui renvoie le reste non négatif d'une division entière. Le premier argument est le dividende, le second le diviseur. Tous deux doivent être des valeurs entières.
odd Odd() renvoie True (-1) si integer_number est un entier impair ou est égal à zéro. Il renvoie False (0) si integer_number est un entier pair et NULL si integer_number n'est pas un entier.
round

Round() renvoie le résultat de l'arrondissement d'un nombre au multiple supérieur ou inférieur le plus proche du pas step décalé du nombre offset défini.

sign Sign() renvoie 1, 0 ou -1 selon que x est un nombre positif, 0 ou un nombre négatif.

Fonctions conditionnelles pouvant être utilisées dans une expression de champ calculé

Ces fonctions vous permettent d'évaluer une condition avant de renvoyer différentes réponses suivant la valeur de la condition.

Fonctions conditionnelles
Fonction Description
alt La fonction alt renvoie le premier des paramètres doté d'une représentation numérique valide. Si aucune correspondance n'est trouvée, c'est le dernier paramètre qui est renvoyé. Vous pouvez utiliser autant de paramètres que vous le souhaitez.
class La fonction class attribue le premier paramètre à un intervalle de classe. Le résultat est une valeur double utilisant a<=x<b comme valeur textuelle, où a et b sont les limites supérieure et inférieure de la série, et la limite inférieure comme valeur numérique.
if La fonction if renvoie une valeur variant selon que la condition fournie avec la fonction est évaluée comme True ou False.
match

La fonction match compare le premier paramètre à tous les paramètres suivants et renvoie le nombre d'expressions qui correspondent. La comparaison est sensible à la casse des caractères.

mixmatch La fonction mixmatch compare le premier paramètre à tous les paramètres suivants et renvoie le nombre d'expressions qui correspondent. La comparaison n'est pas sensible à la casse des caractères.
pick La fonction pick renvoie la nième expression de la liste.
wildmatch La fonction wildmatch compare le premier paramètre à tous les paramètres suivants et renvoie le nombre d'expressions qui correspondent. Elle permet d'utiliser des caractères génériques ( * et ?) dans les chaînes de comparaison. La comparaison n'est pas sensible à la casse des caractères.

Fonctions NULL pouvant être utilisées dans une expression de champ calculé

Ces fonctions vous permettent de renvoyer ou de détecter des valeurs nulles.

Fonctions NULL
Fonction Description
Null

La fonction Null renvoie la valeur NULL.

IsNull

La fonction IsNull teste si la valeur d'une expression est NULL et, si tel est le cas, renvoie -1 (True). Dans le cas contraire, la fonction renvoie 0 (False).

Fonctions mathématiques pouvant être utilisées dans une expression de champ calculé

Ces fonctions vous permettent d'effectuer des calculs mathématiques.

Fonctions mathématiques
Fonction Description
e

La fonction renvoie la base des logarithmes népériens, e.( 2.71828...).

rand

La fonction renvoie un nombre aléatoire compris entre 0 et 1. Elle peut servir à créer des échantillons de données.

Fonctions exponentielles et logarithmiques pouvant être utilisées dans une expression de champ calculé

Ces fonctions vous permettent d'effectuer des calculs exponentiels et logarithmiques.

Fonctions exponentielles et logarithmiques
Fonction Description
exp

Fonction exponentielle népérienne ou naturelle, e^x, utilisant le logarithme népérien e comme base. Le résultat est un nombre positif.

log

Logarithme népérien de x. La fonction est uniquement définie si x> 0. Le résultat est un nombre.

log10

Logarithme décimal (de base 10) de x. La fonction est uniquement définie si x> 0. Le résultat est un nombre.

pow

Renvoie x à la puissance y. Le résultat est un nombre.

sqr

x au carré (x à la puissance 2). Le résultat est un nombre.

sqrt

Racine carrée de x. La fonction est uniquement définie si x >= 0. Le résultat est un nombre positif.

Fonctions de distribution pouvant être utilisées dans une expression de champ calculé

Ces fonctions vous permettent d'effectuer des calculs de distribution statistiques.

Fonctions de distribution
Fonction Description
CHIDIST

CHIDIST() renvoie la probabilité unilatérale de la distribution de chi2. La distribution de chi2 est associée à un test chi2.

CHIINV

CHIINV() renvoie l'inverse de la probabilité unilatérale de la distribution de chi2.

FDIST FDIST() renvoie la distribution de probabilité F.
FINV FINV() renvoie l'inverse de la distribution de probabilité F.
NORMDIST NORMDIST() renvoie la distribution normale cumulative pour la moyenne et l'écart type spécifiés. Si mean = 0 et standard_dev = 1, la fonction renvoie la distribution normale type.
NORMINV NORMINV() renvoie l'inverse de la distribution normale cumulative pour la moyenne et l'écart type spécifiés.
TDIST TDIST() renvoie la probabilité pour la distribution t de l'étudiant où une valeur numérique est une valeur calculée de t pour laquelle la probabilité doit être calculée.
TINV TINV() renvoie la valeur t de la distribution t de l'étudiant en tant que fonction de la probabilité et des degrés de liberté.

Fonctions géospatiales pouvant être utilisées dans une expression de champ calculé

Cette fonction vous permet de traiter des données géospatiales.

Fonctions géospatiales
Fonction Description
GeoMakePoint

GeoMakePoint() s'utilise dans les scripts et les expressions de graphique pour créer et repérer un point par une balise de latitude et longitude.

Fonctions de couleur pouvant être utilisées dans une expression de champ calculé

Ces fonctions vous permettent de définir et d'évaluer des propriétés de couleur.

Fonctions de couleur
Fonction Description
ARGB

ARGB() est utilisée dans des expressions afin de spécifier ou d'évaluer les propriétés de couleur d'un objet graphique, où la couleur est définie par des composants rouge r, vert g et bleu b, ainsi qu'un facteur alpha (d'opacité) alpha.

HSL

HSL() est utilisée dans des expressions afin de spécifier ou d'évaluer les propriétés de couleur d'un objet graphique, où la couleur est définie par une valeur de teinte hue, une valeur de saturation et une valeur de luminosité luminosity comprise entre 0 et 1.

RGB RGB() est utilisée dans des expressions afin de spécifier ou d'évaluer les propriétés de couleur d'un objet graphique, où la couleur est définie par des composants rouge r, vert g et bleu b, avec des valeurs comprises entre 0 et 255.

Fonctions logiques pouvant être utilisées dans une expression de champ calculé

Ces fonctions vous permettent de gérer des opérations logiques.

Fonctions logiques
Fonction Description
IsNum

Renvoie -1 (True) si l'expression peut être interprétée comme un nombre ; sinon, renvoie 0 (False).

IsText

Renvoie -1 (True) si l'expression a une représentation textuelle ; sinon, renvoie 0 (False).

Fonctions système pouvant être utilisées dans une expression de champ calculé

Ces fonctions vous permettent d'accéder aux propriétés du système, des appareils et périphériques, et des applications Qlik Sense.

Fonctions système
Fonction Description
OSUser

Cette fonction renvoie une chaîne contenant le nom de l'utilisateur actuellement connecté. Peut s'utiliser aussi bien dans le script de chargement de données que dans une expression de graphique.

ReloadTime

Cette fonction renvoie un horodatage correspondant à la fin du dernier chargement de données. Peut s'utiliser aussi bien dans le script de chargement de données que dans une expression de graphique.