Accéder au contenu principal

Comparaison de QlikView et de Qlik Sense

Cette rubrique décrit certaines similarités et certaines différences essentielles entre QlikView et Qlik Sense.

Le document et l'application

L'architecture du document QlikView et celle de l'application Qlik Sense sont similaires. Ce sont tous les deux des conteneurs d'objets utilisés pour présenter les données pour l'analyse. Ils peuvent contenir des connexions de données, des scripts de chargement, des modèles de données, des feuilles, des graphiques, des variables, etc.

Développement et consommation

Dans QlikView et Qlik Sense, vous devez créer une application ou un document avant de pouvoir analyser les données. Cela signifie que vous devez effectuer les opérations suivantes :

  1. Création et exécution d'un script de chargement définissant les données à charger dans l'application. Le script de chargement extrait les données d'une ou de plusieurs sources de données dans l'application, puis crée le modèle de données servant de fondation à l'analyse toute entière.
  2. Création d'une interface utilisateur nécessaire pour effectuer l'analyse. Cela signifie la création de différentes visualisations (graphiques en barres, graphiques en secteurs, tables, etc.), différentes expressions pour définir les différents indicateurs KPI et différents objets de sélection (zones de liste, curseurs, zones de saisie, etc.). Cela signifie également le regroupement visuel de différents composants, par exemple, dans des feuilles, afin de présenter les données à un utilisateur qui ne connaît pas bien le contenu.

Traditionnellement, ces deux étapes sont effectuées par un expert en BI (Business Intelligence) dédié, qui n'est pas le principal consommateur de données. Le principal consommateur de données est un utilisateur métier qui consomme l'application. Ce scénario est souvent appelé analyse assistée, car l'utilisateur métier est en quelque sorte guidé quant aux données à analyser. En revanche, les consommateurs ne sont pas guidés quant aux sélections à effectuer. Ils sont encore totalement libres de sélectionner n'importe quel élément de l'application et dans n'importe quel ordre.

Il est possible d'utiliser Qlik Sense et QlikView pour effectuer une analyse assistée.

Cependant, Qlik Sense a également été développé pour prendre en charge le libre-service. Dans ce scénario, les utilisateurs métier peuvent créer une application à partir de rien, ou ajouter du contenu à une application, sans recevoir aucune aide des experts. Les deux étapes susmentionnées s'appliquent également dans une situation en libre-service, mais le produit contient un certain nombre d'outils qui aident l'utilisateur à créer et à partager le contenu.

Par conséquent, Qlik Sense est un outil mieux adapté au libre-service. Dans QlikView, il est encore possible de travailler en libre service, mais cela demande un niveau de technicité beaucoup plus élevé de la part de l'utilisateur.

Outils de développement

Dans QlikView, pour pouvoir développer une application, vous devez disposer de la version bureau. Le développement s'effectue localement, sans connexion à un serveur QlikView. QlikView Desktop s'exécute uniquement sur Microsoft Windows..

Dans Qlik Sense, vous pouvez développer une application à l'aide d'un client Web connecté à un serveur Qlik Sense. Cela signifie que les utilisateurs peuvent avoir n'importe quel système d'exploitation sur leur ordinateur. Par conséquent, la solution Qlik Sense offre un accès à davantage d'utilisateurs que la solution QlikView.

Déplacement des données de la source pour l'analyse

Dans QlikView et Qlik Sense, les données sont chargées à un moment donné, puis analysées en mémoire.

L'analyse s'effectue sur un ensemble de données qui est un instantané des données réelles . L'instantané provient du moment donné où le script de chargement de l'application a été exécuté. L'analyse ne s'effectue jamais en temps réel, même si elle peut s'en rapprocher via l'exécution plus fréquente du script de chargement, par exemple, toutes les quinze secondes.

D'un point de vue administratif, cela signifie que vous devez commencer par créer l'application, puis configurer un planificateur pour actualiser les données (exécuter le script) en fonction des besoins de votre entreprise.

Connexions de données

QlikView ne dispose pas de bibliothèque de connexions de données.

Qlik Sense dispose d'une bibliothèque de connexions de données à utiliser pour l'ensemble des instructions Load et Select . La bibliothèque permet la réutilisation des sources de données entre les applications. Si l'ensemble des connexions sont définies dans une bibliothèque, il est également plus facile d'imposer une gouvernance administrative.

Éditeur de script

Dans QlikView, vous ne disposez pas d'une interface graphique pour charger des données. Le développeur d'applications doit créer le script de chargement dans l'éditeur de script.

Dans Qlik Sense, vous pouvez également utiliser l'éditeur de script pour créer le script de chargement. Mais vous pouvez également utiliser l'interface graphique du Gestionnaire de données pour charger des données. Le Gestionnaire de données crée le script de chargement afin que vous puissiez charger les données sans jamais voir de script. Il existe pourtant bien un script, et c'est lui qui définit ce modèle de données.

Syntaxe de script

La syntaxe de script de QlikView et de Qlik Sense est la plupart du temps identique. Mais il existe quelques différences notables quant à la génération des scripts.

Chemins d'accès aux fichiers

Un script QlikView peut contenir des chemins d'accès pointant vers des fichiers utilisés comme sources. Il peut s'agir, par exemple, d'une base de données Microsoft Excel ou Microsoft Access.

Vous ne pouvez pas le faire dans Qlik Sense, car les chemins d'accès aux fichiers doivent être définis dans la connexion de données. Cela est plus sécurisé, car les utilisateurs ne peuvent pas accéder à des parties du disque dur auxquelles ils ne devraient pas. Mais cela limite également votre capacité à réutiliser des parties du script qui utilisent des instructions include. Le fichier de script vers lequel pointe l'instruction include doit être placé dans une bibliothèque et les références aux fichiers à l'intérieur du fichier de script doivent elles aussi utiliser la référence de bibliothèque.

Calendrier automatique

Dabs QlikView, le développeur d'applications doit manuellement créer le calendrier.

Dans Qlik Sense, le Gestionnaire de données crée automatiquement un calendrier. Le calendrier utilise une fonction dite champs dérivés qui n'existe pas dans QlikView.

Chargement depuis des fichiers Web

Dans QlikView, vous ne pouvez pas avoir une instruction Load effectuant un chargement directement depuis une table Web.

Dans Qlik Sense, vous chargez les données depuis une connexion de données de fichier Web.

Accès de section

L'accès de section peut être utilisé à la fois dans QlikView et dans Qlik Sense pour définir les autorisations. La fonctionnalité de base est identique. L'accès de section compare l'user ID fourni en externe au contenu de la table d'autorisations.

Par contre, le contenu de cette table varie légèrement entre les deux produits.

Dans QlikView, le nom de l'utilisateur authentifié doit être stocké dans un champ intitulé NTNAME. Dans Qlik Sense, le champ correspondant est intitulé USERID. Dans les deux cas, ce champ est utilisé pour tout utilisateur authentifié, y compris quand la sécurité intégrée Windows n'est pas utilisée.

Dans QlikView, les groupes de sécurité peuvent être stockés dans NTNAME. Dabs Qlik Sense, les groupes de sécurité doivent être stockés dans un champ distinct intitulé GROUPS.

QlikView contient des champs supplémentaires, NTSID et NTDOMAINSID, qui peuvent être utilisés pour l'autorisation. Ils font tous les deux référence aux ID de sécurité internes de Windows. Dans Qlik Sense, ces champs n'existent pas.

Dans QlikView, les champs hérités SERIAL, USERID et PASSWORD ne doivent pas être utilisés pour garantir un environnement sécurisé. Dans Qlik Sense, ces champs n'existent pas.

Dans les deux produits, il est possible d'atteindre un niveau de sécurité approprié si l'application est publiée sur un serveur. Par contre, si un fichier avec un accès de section est ouvert à l'aide de la version bureau, les deux produits se comportent différemment. Dans QlikView Desktop, NTNAME est comparé au nom d'utilisateur Windows fourni par le système d'exploitation et, s'il est correct, l'utilisateur peut ouvrir le fichier. Dans Qlik Sense Desktop, le programme refuse d'ouvrir le fichier.

Gestion de documents et de contenu

Dans les deux produits, il existe un certain nombre de propriétés au niveau des applications ou des documents. Parmi elles figurent le nom, le thème et le style des applications. Dans QlikView, toutes les propriétés pertinentes sont rassemblées dans la fenêtre Propriétés du document. Dans Qlik Sense, les propriétés sont accessibles dans l'aperçu de l'application.

QlikView contient une boîte de dialogue Vue d'ensemble des expressions qui répertorie l'ensemble des expressions de l'application. Vous pouvez rechercher et remplacer des chaînes dans toutes les expressions de l'application.

Dans Qlik Sense, vous pouvez utiliser des éléments principaux pour définir des dimensions et des mesures que vous pouvez utiliser dans de nombreuses sections de l'application.