Propriétés de l'indicateur de performance clé

Pour ouvrir le panneau des propriétés d'une visualisation, cliquez sur l'icône EditÉditer de la barre d'outils et sélectionnez la visualisation que vous souhaitez éditer.

Si le panneau des propriétés est masqué, cliquez sur open right panel dans le coin inférieur droit pour l'ouvrir.

Remarque: Si la visualisation présente l'icône Linked Object dans le coin supérieur droit, cela signifie qu'elle est liée à un élément principal. Vous ne pouvez pas éditer une visualisation liée, mais vous pouvez éditer l'élément principal. Vous pouvez également rompre le lien de la visualisation pour rendre celle-ci éditable.
Remarque: Certains paramètres figurant dans le panneau des propriétés sont uniquement disponibles dans des circonstances particulières, par exemple, lorsque vous utilisez plus d'une dimension ou mesure, ou lorsque vous sélectionnez une option permettant d'accéder à d'autres options.

Données

Cliquez sur Ajouter pour ajouter une mesure.

Mesures

Sous l'onglet Données, sous Mesures, cliquez sur Ajouter pour ouvrir la liste des mesures disponibles. Sélectionnez la mesure à ajouter à la visualisation. Si vous sélectionnez un champ, vous êtes invité à choisir la mesure parmi une série de fonctions d'agrégation communes qui vous est proposée. Les graphiques en secteurs nécessitent une mesure pour le paramètre Angle. L'ajout d'une mesure pour Rayon est toutefois facultatif. Ce paramètre détermine le rayon de chaque secteur du graphique en secteurs.

Si aucune mesure n'est disponible, vous devez en créer une. Vous pouvez saisir l'expression directement dans la zone de texte ou cliquer sur Expression pour créer une mesure dans l'éditeur d'expression.

Pour pouvoir éditer une mesure liée à un élément principal, vous devez d'abord rompre le lien avec la mesure.

Si l'option Ajouter une mesure est grisée, il est impossible d'ajouter des mesures supplémentaires.

Les propriétés suivantes sont disponibles pour les mesures :

  • <Nom de la mesure> :
    • Expression : Cliquez sur 3 pour ouvrir l'éditeur d'expression. L'expression existante est affichée par défaut.
    • Étiquette : Saisissez une étiquette pour la mesure. Par défaut, les mesures qui ne sont pas enregistrées sous Éléments principaux sont affichées avec l'expression en guise d'étiquette.
    • Mesure : Uniquement disponible pour les éléments principaux. Pour pouvoir éditer une mesure liée à un élément principal, vous devez d'abord rompre le lien avec la mesure.
    • Formatage des nombres : Propose différentes options de formatage des valeurs de mesure. Si vous souhaitez modifier le format des nombres au niveau de l'application, et pas uniquement pour une seule mesure, il est préférable de procéder à partir des paramètres régionaux, c'est-à-dire dans les instructions SET figurant au début du script dans l'éditeur de chargement de données.

      Les formats de nombres suivants sont disponibles :

      • Auto : Qlik Sense définit automatiquement un formatage des nombres basé sur les données source.

        Pour représenter les abréviations numériques, les unités du système international (SI) sont employées, comme k (millier), M (million) et G (milliard).

      • Nombre : Par défaut, le formatage est défini sur Simple ; vous pouvez sélectionner le formatage voulu à partir des options de la liste déroulante. Cliquez sur le bouton pour passer au formatage Personnalisé(es). Cochez la case Modèle de format pour modifier le modèle de format.

        Examples:  

        • # ##0 décrit le nombre comme un entier avec séparateur de milliers. Dans cet exemple, « . » est utilisé comme séparateur de milliers.
        • ###0 décrit le nombre comme un entier sans séparateur de milliers.
        • 0000 décrit le nombre comme un entier comportant au moins quatre chiffres. Par exemple, le nombre 123 sera affiché 0123.
        • 0.000 décrit le nombre avec trois décimales. Dans cet exemple, « . » est utilisé comme séparateur décimal.

        Si vous ajoutez le signe pourcentage (%) au modèle de format, les valeurs de mesure sont automatiquement multipliées par 100.

      • Devise : par défaut, le modèle de format utilisé pour la devise est le même que celui configuré dans le système d'exploitation. Activez la case Modèle de format pour modifier le modèle de format.
      • Date : Par défaut, le formatage est défini sur Simple ; vous pouvez sélectionner le formatage voulu à partir des options de la liste déroulante. Cliquez sur le bouton pour passer au formatage Personnalisé(es). Cochez la case Modèle de format pour modifier le modèle de format.
      • Durée : par défaut, le modèle de format utilisé pour la durée est le même que celui configuré dans le système d'exploitation. La durée peut être formatée sous forme de jours ou d'une combinaison de jours, d'heures, de minutes, de secondes et de fractions de seconde. Activez la case Modèle de format pour modifier le modèle de format.
      • Personnalisé(es) : par défaut, le modèle de format utilisé pour l'option Personnalisé(es) est le même que celui configuré dans le système d'exploitation. Cochez les cases Modèle de format pour modifier le modèle de format.
        • Séparateur décimal : Permet de définir le séparateur décimal.
        • Séparateur de milliers : Permet de définir le séparateur de milliers.
        • Modèle de format : Permet de définir le modèle de format des nombres.
        • Réinitialiser le modèle : Permet de rétablir le modèle par défaut.
      • Mesurer l'expression : le modèle de format est déterminé par l'expression de mesure. Cette option permet d'afficher un formatage des nombres personnalisé pour une mesure donnée dans une visualisation.

Compléments

  • Manipulation des données : Condition de calcul : champ de texte permettant de spécifier une expression destinée à définir une condition qui doit être remplie (true) pour que l'objet s'affiche. La valeur peut être saisie sous forme de formule calculée. Par exemple : count(distinct Team)<3. Si la condition n'est pas remplie, le message ou l'expression figurant dans la zone de texte Message affiché apparaît.

    Il est pratique d'employer une condition de calcul avec un graphique ou une table de grande taille qui ralentit le temps de réponse de la visualisation. Une condition de calcul permet, par exemple, de maintenir un objet masqué tant que l'utilisateur n'a pas filtré les données à afficher selon un niveau plus gérable par l'application de sélections.

Aspect

Général

  • Afficher les titres : Permet d'activer ou de désactiver les titres, les sous-titres et les notes de bas de page dans le graphique.

    Renseignez les champs Titre, Sous-titre et Note de bas de page. Par défaut, la chaîne est interprétée comme une chaîne de texte. Cependant, il est tout à fait possible d'utiliser le champ de texte pour une expression ou une combinaison de texte et d'expression. Un signe égal (=), situé au début d'une chaîne, indique que celle-ci contient une expression.

    Cliquez sur l'icône Expression pour créer une expression à l'aide de l'éditeur d'expression.

    Example:  

    Supposons que la chaîne suivante soit utilisée, guillemets inclus : 'Sales: ' & Sum(Sales).

    Par défaut, la chaîne est interprétée comme une chaîne de texte et s'affiche telle que présentée dans l'exemple. Toutefois, si vous commencez la chaîne par un signe égal (='Sales: ' & Sum(Sales)), elle est alors interprétée comme une expression. Le résultat obtenu correspond alors à Sales: <valeur de l'expression>, où <valeur de l'expression> désigne la valeur calculée.

  • Afficher les détails : définissez l'option sur Afficher pour permettre aux utilisateurs de pouvoir choisir d'afficher des informations détaillées, telles que les descriptions, les mesures et les dimensions.

États alternatifs

  • State: Set the state to apply to the visualization. You can select:

    • Any alternate state defined in Master items.
    • <inherited>, in which case the state defined for the sheet is used.
    • <default state>, which represents the state where no alternate state is applied.

    For more information about alternate states, see Utilisation d'états alternatifs à des fins d'analyse comparative.

Présentation

  • Afficher le titre : option définie sur Activé par défaut. Lorsque cette option est sélectionnée, le titre de la mesure s'affiche au-dessus de la valeur de l'indicateur KPI.
  • Alignement : permet de définir l'alignement de la valeur de l'indicateur de performance clé et du titre.
  • Taille de police : définit la taille de police de la valeur de la mesure.
  • Lier à la feuille : option définie sur Désactivé par défaut. Lorsque cette option est activée, vous pouvez définir un lien vers une feuille de l'application à partir de l'indicateur KPI. Sélectionnez la feuille voulue dans la liste. Vous pouvez également la sélectionner si la feuille liée s'ouvre dans un nouvel onglet.

Couleurs

  • Couleurs conditionnelles : Lorsque cette option est utilisée, vous pouvez ajouter des limites de plage et employer divers symboles et couleurs selon les sections.
  • Ajouter une limite : servez-vous du curseur pour fixer la limite. Vous pouvez ajouter plusieurs sections. Il vous suffit de cliquer sur une section pour en changer la couleur.

    Il est possible d'utiliser une expression comme limite. Cliquez sur 3 si vous souhaitez créer une expression.

  • Dégradé : permet d'utiliser différentes nuances de couleur pour assurer la transition entre les sections.
  • Supprimer la limite Delete: permet de supprimer la limite sélectionnée d'un simple clic. Si aucune limite n'est sélectionnée, c'est la dernière limite qui a été ajoutée qui est supprimée.