Utilisation des fonctions dans les graphiques

Une fonction est un type de procédure ou de routine qui exécute une tâche particulière sur les données dans les applications. Qlik Sense contient plusieurs centaines de fonctions prêtes à l'emploi pouvant être utilisées dans les graphiques lors de la création de visualisations. Il s'agit par exemple de fonctions mathématiques ou logiques, pouvant s'appliquer à des informations financières ou de type date et heure. Elles peuvent également servir à manipuler des chaînes ou s'utiliser dans d'autres contextes.

Ces fonctions sont groupées selon les types suivants :

  • Fonctions d'agrégation, utilisant plusieurs enregistrements comme données d'entrée et générant un résultat constitué d'une valeur unique.
  • Fonctions scalaires, acceptant une valeur d'entrée unique et générant un résultat unique.
  • Fonctions de plage, générant une valeur unique à partir d'une plage de valeurs d'entrée.
  • Fonctions de génération de plage, similaires aux fonctions de plage proprement dites, mais qui génèrent un résultat sous forme de plage de valeurs.

La majorité de ces fonctions s'utilisent à la fois dans les scripts et les expressions de graphique, mais certaines sont propres aux expressions de graphique.

La liste suivante affiche quelques exemples de fonctions :

  • Max : fonction d'agrégation pouvant s'utiliser dans les scripts et les graphiques.

    Par exemple : Max(Sales) calcule la valeur la plus élevée du champ Sales.

  • IF : fonction conditionnelle pouvant s'utiliser dans les scripts et les graphiques.

    Par exemple : IF(Amount>0, 'OK','Alarm') détermine si la condition suivante est remplie : « la valeur de Amount est-elle supérieure à zéro ? ». Si c'est le cas, OK est consigné, sinon c'est Alarm.

  • Date# : fonction d'interprétation pouvant s'utiliser dans les scripts et les graphiques.

    Par exemple : Date#(A) utilise la valeur d'entrée A et l'évalue comme une date.

Remarque: Il existe quelques différences entre les expressions de script et les expressions de graphique en termes de syntaxe et de fonctions disponibles. La différence la plus importante réside dans le rôle des fonctions d'agrégation et dans l'utilisation des références de champ. La règle de base est la suivante : tout nom de champ figurant dans une expression de graphique doit être inclus dans une et une seule fonction d'agrégation. Une fonction d'agrégation ne peut jamais comprendre comme argument une autre expression contenant une fonction d'agrégation.