Limitations inhérentes à l'utilisation de Direct Discovery

Types de données pris en charge

Tous les types de données sont pris en charge par Direct Discovery, même si dans des cas bien particuliers, il peut s'avérer nécessaire de définir certains formats de sources de données sur QlikView. Pour ce faire, dans le script de chargement, utilisez la syntaxe "SET Direct...Format". L'exemple suivant explique comment définir le format de date de la base de données source utilisée comme source pour Direct Discovery :

Example:  

SET DirectDateFormat='YYYY-MM-DD';

Deux variables de script sont également prévues pour contrôler la manière dont Direct Discovery formate les valeurs de type de devise dans les instructions SQL générées :

SET DirectMoneyFormat (default '#.0000')
SET DirectMoneyDecimalSep (default '.')

La syntaxe de ces deux variables est la même que pour MoneyFormat et MoneyDecimalSep, mais elle présente deux différences majeures dans leur utilisation :

  • Comme il ne s'agit pas d'un format d'affichage, les symboles monétaires et les séparateurs de milliers ne doivent pas être inclus.
  • Les valeurs par défaut ne sont pas pilotées par les paramètres régionaux mais sont liées intrinsèquement aux valeurs. (Les formats basés sur les paramètres régionaux incluent le symbole monétaire.)

La fonction Direct Discovery prend en charge la sélection de données Unicode étendues via le format standard SQL pour les littéraux de chaîne de caractères étendue (N’<chaîne étendue>’), comme l'exigent certaines bases de données dont SQL Server. Il est possible d'activer cette syntaxe pour Direct Discovery à l'aide de la variable de script DirectUnicodeStrings. Si vous définissez cette variable sur "true", vous pouvez faire précéder les littéraux de chaîne de la lettre "N".

Sécurité

Il convient de tenir compte des meilleures pratiques de sécurité suivantes lors de l'utilisation de Direct Discovery :

  • Toutes les personnes utilisant la même application dotée de la fonction Direct Discovery se servent de la même connexion. Les fonctions d'authentification pass-through et d'informations d’identification par utilisateur ne sont pas prises en charge.
  • L'accès de section est uniquement pris en charge en mode serveur.
  • Il est possible d'exécuter des instructions SQL personnalisées dans la base de données avec une expression de mot-clé NATIVE de sorte que la configuration de connexion de base de données figurant dans le script de chargement utilise un compte doté d'un accès en lecture seule à la base de données.
  • Direct Discovery ne comporte aucune fonction d'enregistrement, mais il est possible d'utiliser la fonction de suivi ODBC.
  • Il est possible d'inonder la base de données avec des demandes émanant du client.
  • Il est possible d'obtenir des messages d'erreur détaillés à partir des fichiers journaux du serveur.

Fonctionnalités de QlikView non prises en charge

Étant donné la nature interactive et propre à la syntaxe SQL de Direct Discovery, plusieurs fonctions ne sont pas prises en charge :

  • Calculs avancés (Analyse d'ensembles, expressions complexes)
  • Dimensions calculées
  • Analyse comparative (État alternatif) appliquée aux objets utilisant des champs Direct Discovery
  • Les champs Direct DiscoveryMEASURE et DETAIL ne sont pas pris en charge lorsque vous utilisez la fonction de recherche
  • Chargement binaire à partir d'une application qui accède à une table Direct Discovery
  • Boucle et réduction
  • Clés synthétiques relatives à la table Direct Discovery
  • Dénomination des tables utilisée dans le script non appliquée à la table Direct Discovery
  • Utilisation du caractère générique * après le mot-clé DIRECT QUERY dans le script de chargement (DIRECT QUERY *)
  • Non-prise en charge des tables de base de données Oracle comportant des colonnes de type de données LONG
  • Grands entiers en notation scientifique, situés hors de la plage [-9007199254740990, 9007199254740991], pouvant provoquer des erreurs d'arrondissement et un comportement non défini