Interprétation des nombres

Lorsque vous chargez des données contenant des nombres, des devises ou des dates, l'interprétation varie selon que le type de données est défini ou non. Cette section décrit la façon dont les données sont interprétées dans les deux cas.

Données avec informations sur le type

Les champs qui contiennent des nombres associés à un type de données défini dans une base de données chargée via ODBC sont traités par QlikView selon leurs formats respectifs. Leur représentation sous forme de chaîne correspond au nombre auquel le formatage approprié aura été appliqué.

QlikView mémorise le format des nombres d'origine du champ, même si celui-ci est modifié dans les boîtes de dialogue de formatage des nombres de l'application. Le format d'origine peut ainsi toujours être restauré à l'aide du bouton Format par défaut disponible dans les boîtes de dialogue de format des nombres.

Les formats par défaut pour les différents types de données sont les suivants :

  • Nombres entiers à virgule flottante : paramètre par défaut pour les nombres
  • Devise : paramètre par défaut pour les devises
  • heure, date, date et heure : formatage standard ISO

Les paramètres par défaut pour les nombres et les devises sont définis par les variables d'interprétation des nombres du script ou par les paramètres du système d'exploitation (Panneau de configuration).

Voir  : Variables d'interprétation des nombres

Données sans informations sur le type

Pour les données sans informations de formatage spécifiques provenant de la source (par exemple, les données de fichiers texte ou les données ODBC dans un format général), la situation s'avère plus complexe. Le résultat final dépend d'au moins six facteurs :

  1. L'écriture des données dans la base de données source
  2. Les paramètres du système d'exploitation pour les nombres, les heures, les dates, etc. (Panneau de configuration)
  3. L'utilisation de variables d'interprétation des nombres facultatives dans le script
  4. L'utilisation de fonctions d'interprétation facultatives dans le script
  5. L'utilisation de fonctions de formatage facultatives dans le script
  6. Les commandes de formatage des nombres dans le document

QlikView tente d'interpréter les données d'entrée comme un nombre, une date, une heure, etc. Tant que les paramètres par défaut du système sont utilisés dans les données, l'interprétation et le formatage de l'affichage sont effectués automatiquement par QlikView et l'utilisateur n'a pas besoin de modifier le script, ni aucun autre paramètre dans QlikView. Il existe un moyen simple de savoir si les données d'entrée ont été correctement interprétées : les valeurs numériques sont alignées à droite dans les listes de sélection tandis que les chaînes de texte sont alignées à gauche.

Par défaut, le programme suit les étapes suivantes, jusqu'à ce qu'une correspondance exacte soit trouvée. Le format par défaut correspond au format spécifié pour le séparateur décimal, l'ordre des années, des mois et des jours, etc. dans le système d'exploitation, c'est-à-dire dans le Panneau de configuration, ou dans certains cas par les variables spéciales d'interprétation de nombres dans le script.

QlikView interprète les données comme :

  1. Un nombre selon le format par défaut des nombres.
  2. Une date selon le format par défaut des dates.
  3. Une indication de date et heure selon le format par défaut des dates et heures.
  4. Une heure selon le format par défaut des heures.
  5. Une date selon le format suivant : yyyy-MM-dd.
  6. Un horodatage selon le format suivant : YYYY-MM-DD hh:mm[:ss[.fff]].
  7. Une heure selon le format suivant : hh:mm[:ss[.fff]].
  8. Une somme monétaire selon le format par défaut des devises.
  9. Un nombre avec le point '.' comme séparateur décimal et la virgule ',' comme séparateur de milliers, à condition que la virgule ',' ne soit pas définie comme séparateur décimal, ni comme séparateur de milliers.
  10. Un nombre avec la virgule ',' comme séparateur décimal et le point '.' comme séparateur de milliers, à condition que le point '.' ne soit pas défini comme séparateur décimal, ni comme séparateur de milliers.
  11. Une chaîne textuelle. Ce dernier test n'échoue jamais : si les données sont lisibles, il est toujours possible de les interpréter comme une chaîne.

Lors du chargement des nombres à partir de fichiers texte, des problèmes d'interprétation peuvent se poser, par exemple un séparateur de milliers ou un séparateur décimal incorrect risque de fausser l'interprétation du nombre par QlikView. La première chose à faire est de vérifier que les variables d'interprétation des nombres du script sont correctement définies et que les paramètres système sont corrects dans le Panneau de configuration.

Une fois que QlikView a interprété des données comme une date ou une heure, il est possible de modifier le format de date ou d'heure dans les propriétés du graphique.

Comme il n'existe pas de format prédéfini pour les données, les enregistrements peuvent bien entendu contenir des données formatées de façon différente dans le même champ. Il est possible, par exemple, de trouver des dates valides, des entiers et du texte dans un seul champ. Les données ne seront donc pas formatées, mais affichées dans leur forme d'origine.