Alertes

Création d'alertes

Le moyen le plus simple de définir une alerte consiste à utiliser l'Assistant Alerte, accessible à partir du menu Outils. Vous pouvez également créer et gérer des alertes via la boîte de dialogue Alertes, disponible à partir du menu Outils. Les alertes sont stockées avec le document QlikView. Elles peuvent uniquement être créées et déclenchées à partir des versions Windows de QlikView (et donc pas à partir des clients AJAX).

Utilisation des alertes

Les vérifications d'alertes QlikView peuvent être déclenchées de trois manières différentes :

  1. Automatiquement, dans une disposition QlikView, lorsque les données du document ont probablement changé, c'est-à-dire lorsque le document est ouvert, que le script a été exécuté ou qu'une opération Réduire les données a été effectuée.
  2. Manuellement à partir d'une macro par le biais d'interfaces API d'automatisation spéciales. Veuillez vous référer au guide API de QlikView pour plus de détails.
  3. Des programmes extérieurs exécutant QlikView en mode de traitement par lots ont une interface API d'automatisation spéciale pour récupérer une liste des alertes déclenchées dans un contexte donné.

La suite d'événements que provoque le déclenchement d'une alerte peut être schématisée de la façon suivante :

Une fois déclenchées, les alertes peuvent être suspendues jusqu'à ce qu'un changement intervienne. Par exemple, il peut être agaçant de se voir rappeler à chaque ouverture d'un document que l'objectif budgétaire a été atteint. Dans ce cas, vous pouvez demander à ce que l'alerte ne se déclenche qu'une seule fois et soit suspendue ensuite jusqu'au mois suivant.

Comme le montre le diagramme, le déclenchement d'une alerte entraîne une suite d'opérations logiques dans le document QlikView. QlikView doit en général effectuer les grandes opérations suivantes :

  1. Appliquer la sélection pertinente pour l'alerte.
  2. Calculer la valeur de l'expression de condition.
  3. Restaurer les sélections d'origine.

Le temps nécessaire pour exécuter les actions 1 et 3 équivaut bien sûr au temps qui aurait normalement été nécessaire si les sélections avaient été appliquées manuellement. Le temps nécessaire pour l'étape 2 est le même que si l'expression s'était trouvée, par exemple, dans un objet. En définitive, le temps nécessaire à la vérification d'une alerte peut être assez long dans les gros documents. Cela peut avoir moins d'importance pour les alertes déclenchées seules à l'ouverture ou au rechargement, mais il faut faire attention lorsqu'on utilise une grande quantité d'alertes déclenchées par des macros, car le document peut alors devenir très lent.

Ouvre la boîte de dialogue Alertes qui permet de créer et de gérer toutes les alertes QlikView.