Conventions relatives aux formats de nombre et d'heure

Dans de nombreuses fonctions de formatage et d'interprétation, il est possible d'indiquer le format des nombres et des dates en utilisant un code de format. Cette rubrique décrit les conventions utilisées pour définir le format d'un nombre, d'une date, d'une heure et d'un horodatage. Ces conventions s'appliquent aux fonctions de script et de graphique.

Formats des nombres

  • Pour désigner un nombre de chiffres précis, utilisez le symbole "0" pour chaque chiffre.

  • Pour désigner un chiffre possible, utilisez le symbole "#". Si le format ne contient que des symboles # à gauche de la décimale et que le nombre est inférieur à 1, les zéros sont éliminés et le nombre commence par une décimale. Si le format contient des symboles # à droite de la décimale, toutes les valeurs sont affichées.

  • Pour indiquer la position du séparateur de milliers ou du séparateur décimal, utilisez les symboles de séparateur de milliers et de séparateur décimal appropriés.

Le format est seulement utilisé pour définir la position des séparateurs. Il n'est pas possible de définir les séparateurs dans le format. Utilisez les variables DecimalSep et ThousandSep à cette fin dans le script.

Il est possible d'utiliser le séparateur de milliers pour grouper des chiffres selon n'importe quel nombre de positions. Par exemple, la chaîne de format "0000-0000-0000" (séparateur des milliers = « - ») peut servir à afficher un numéro de référence à douze chiffres comme "0012-4567-8912".

DecimalSep et ThousandSep

Examples:  

# ##0

décrit le nombre comme un entier avec séparateur de milliers.

###0

décrit le nombre sous forme d'entier sans séparateur de milliers.

0000 décrit le nombre comme un entier comportant au moins quatre chiffres. Par exemple, le nombre 123 sera affiché 0123.
0.000

décrit le nombre avec trois décimales.

0.0##

décrit le nombre avec trois décimales. Certains peuvent s'afficher sous forme de zéros.

Formats de nombres spéciaux

QlikView permet d'interpréter et de formater les nombres dans n'importe quelle base comprise entre 2 et 36, comme le binaire, l'octal et l'hexadécimal. Il interprète aussi les chiffres romains.

Format binaire

Pour indiquer un format binaire, le code de format doit commencer par (bin) ou (BIN).

Format octal

Pour indiquer un format octal, le code de format doit commencer par (oct) ou (OCT).

Format hexadécimal

Pour indiquer un format hexadécimal, le code de format doit commencer par (hex) ou (HEX). Si vous utilisez la version majuscule, A-F seront utilisés pour l'affichage (par exemple, 14FA). La version minuscule utilisera a-f (par exemple, 14fa). L'interprétation fonctionnera pour les deux variantes indépendamment de la capitalisation du format.

Format décimal

L'utilisation de (dec) ou (DEC) pour indiquer le format décimal est possible mais non nécessaire.

Format de base personnalisé

Pour indiquer un format dans n'importe quelle base comprise entre 2 et 36, le code de format doit commencer par (rxx) ou (Rxx), où xx désigne un nombre à deux chiffres représentant la base utilisée. Si la majuscule R est utilisée, les lettres des bases supérieures à 10 seront affichées en majuscules par QlikView (par exemple,14FA). La minuscule r donnera un formatage en lettres minuscules (par exemple, 14fa). L'interprétation fonctionnera pour les deux variantes indépendamment de la capitalisation du format. Notez que (r02) équivaut à (bin), (R16) équivaut à (HEX), etc.

Format romain

Pour indiquer des nombres romains, le code de format doit commencer par (rom) ou (ROM). Si vous utilisez la version majuscule, des majuscules seront utilisées pour l'affichage (par exemple, MMXVI). La version minuscule affichera le formatage en lettres minuscules (mmxvi). L'interprétation fonctionnera pour les deux variantes indépendamment de la capitalisation du format. Avec les chiffres romains, le programme utilise le signe moins pour les nombres négatifs et 0 pour zéro. En revanche, les décimales sont ignorées dans ce format.

Examples:  

num(199, '(bin)') renvoie 11000111
num(199, '(oct)') renvoie 307
num(199, '(hex)') renvoie c7
num(199, '(HEX)' ) renvoie C7
num(199, '(r02)' ) renvoie 11000111
num(199, '(r16)') renvoie c7
num(199, '(R16)' ) renvoie C7
num(199, '(R36)') renvoie 5J
num(199, '(rom)') renvoie cxcix
num(199, '(ROM)' ) renvoie CXCIX

Dates

Vous pouvez utiliser les symboles suivants pour définir le format des dates. Des séparateurs arbitraires peuvent être utilisés.

D

Pour afficher le jour, utilisez le symbole "D" pour chaque chiffre.

M

Pour afficher le numéro correspondant au mois, utilisez le symbole "M".

  • Utilisez "M" pour un chiffre ou "MM" pour deux chiffres.
  • "MMM" représente le mois en lettres abrégées tel que défini par le système d'exploitation ou la variable MonthNames dans le script.
  • "MMMM" représente le mois en lettres non abrégées tel que défini par le système d'exploitation ou la variable LongMonthNames dans le script.

MonthNames et LongMonthNames

Y

Pour afficher l'année, utilisez le symbole "Y" pour chaque chiffre.

W

Pour afficher le jour de la semaine, utilisez le symbole "W".

  • "W" renvoie le numéro du jour (par ex. 0 pour lundi) sous la forme d'un seul chiffre.
  • "WW" affichera le numéro sur deux chiffres (par ex. 02 pour mercredi).
  • "WWW" affichera le nom du jour en abrégé (ex. lun) tel que défini par le système d'exploitation ou la variable DayNames dans le script.
  • "WWWW" affichera la version longue du nom du jour (par ex. lundi) telle que défini par le système d'exploitation ou la variable LongDayNames dans le script.

DayNames et LongDayNames

Examples: (avec le 31 mars 2013 comme exemple de date)

YY-MM-DD affiche la date au format 13-03-31.
YYYY-MM-DD affiche la date au format 2013-03-31.
YYYY-MMM-DD affiche la date au format 2013-Mar-31.
DD MMMM YYYY affiche la date au format 31 mars 2013.
M/D/YY affiche la date au format 3/31/13.
W YY-MM-DD affiche la date au format 6 13-03-31.
WWW YY-MM-DD affiche la date au format Sam 13-03-31.
WWWW YY-MM-DD affiche la date au format Samedi 13-03-31.

Heures

Vous pouvez utiliser les symboles suivants pour définir le format des heures. Des séparateurs arbitraires peuvent être utilisés.

h

Pour afficher les heures, utilisez le symbole "h" pour chaque chiffre.

m

Pour afficher les minutes, utilisez le symbole "m" pour chaque chiffre.

s

Pour afficher les secondes, utilisez le symbole "s" pour chaque chiffre.

f Pour afficher les fractions de seconde, utilisez le symbole "f" pour chaque chiffre.
tt

Pour afficher l'heure au format AM/PM (matin/après-midi), utilisez le symbole "tt" après l'heure.

Examples: (avec 18.30 comme exemple d'heure) :

hh:mm affiche l'heure au format 18:30.
hh.mm.ss.ff affiche l'heure au format 18.30.00.00.
hh:mm:tt affiche l'heure au format 06:30:pm.

Horodatage

Pour l'horodatage, on utilise les mêmes notations que pour les dates et les heures.

Examples: (avec le 31 mars 2013 18.30 comme exemple d'horodatage) :

YY-MM-DD hh:mm affiche l'horodatage au format 13-03-31 18:30.
M/D/Y hh.mm.ss.ffff affiche l'horodatage au format 3/31/13 18.30.00.0000