Utilisation de guillemets dans le script

Vous pouvez utiliser des guillemets dans des instructions de script de bien des manières différentes.

Dans les instructions LOAD

Dans une instruction LOAD, les symboles suivants doivent être utilisés comme guillemets :

  Description Symbole Point de code Exemple

Noms des champs

guillemets doubles

" " 34 "chaîne"
  crochets [ ] 91, 93 [chaîne]
  accents graves ` ` 96 `chaîne`

Littéraux de chaîne

guillemets simples

' '

39 'chaîne'

Dans les instructions SELECT

Pour une instruction SELECT interprétée par le pilote ODBC, la procédure peut différer légèrement. En général, vous devez utiliser les guillemets droits doubles (Alt + 0034) pour les noms de champ et de table, et les guillemets droits simples (Alt + 0039) pour les littéraux, et ne jamais utiliser les accents graves. Cependant, certains pilotes ODBC non seulement acceptent, mais préfèrent, le recours aux accents graves. Dans ce cas, les instructions SELECT générées contiennent des guillemets en forme d'accent grave.

Exemple de guillemets employés dans Microsoft Access

Microsoft Access ODBC Driver 3.4 (inclus dans Microsoft Access 7.0) accepte les guillemets suivants dans l'analyse de l'instruction SELECT :

Noms des champs et des tables :

[ ]

" " ` `

Littéraux de chaîne :

' '

D'autres bases de données peuvent appliquer des conventions différentes.

À l'extérieur des instructions LOAD

À l'extérieur d'une instruction LOAD, aux emplacements où QlikView attend une expression, les guillemets doubles indiquent une référence à une variable et pas à un champ. Si vous utilisez des guillemets doubles, la chaîne placée entre ces guillemets est alors interprétée comme une variable et la valeur de la variable est utilisée.

Références à des tables et des champs hors contexte

Certaines fonctions de script font référence à des champs déjà créés ou figurant dans la sortie d'une instruction LOAD, par exemple Exists() et Peek(). Ces références de champ sont appelées références à des champs hors contexte, par opposition aux références à des champs sources, qui renvoient à des champs placés en contexte, c.-à-d. figurant dans la table d'entrée de l'instruction LOAD.

Les références à des tables et des champs hors contexte doivent être considérées comme des littéraux et, par conséquent, doivent être placées entre des guillemets simples.

Différence entre les noms et les littéraux

La différence entre les noms et les littéraux devient plus claire si vous comparez les exemples suivants :

Exemple :  

'Sweden' as Country

Lorsque cette expression est utilisée dans la liste de champs d'une instruction LOAD ou SELECT, la chaîne de texte "Sweden" est chargée comme valeur de champ dans le champ QlikView "Country".

Exemple :  

"land" as Country

Lorsque cette expression est utilisée comme partie de la liste de champs dans une instruction LOAD ou SELECT, le contenu du champ de la base de données ou de la colonne de la table intitulée "land" est chargé sous forme de valeurs de champ dans le champ QlikView "Country". Autrement dit, land est traité comme une référence de champ.

Différence entre les nombres et les littéraux de chaîne

La différence entre les nombres et les chaînes littérales devient plus claire lorsque vous comparez les exemples suivants.

Exemple :  

'12/31/96'

Lorsque cette chaîne est utilisée dans une expression, elle est tout d'abord interprétée comme la chaîne textuelle "12/31/96", laquelle peut être interprétée à son tour sous forme de date au format ‘MM/DD/YY’. Dans ce cas, elle est stockée en tant que valeur double, avec une représentation à la fois numérique et textuelle.

Exemple :  

12/31/96

Lorsque cette chaîne est utilisée dans une expression, elle est interprétée en tant que nombre, soit 12 divisé par 31 divisé par 96.

Utilisation de guillemets simples dans une chaîne

Si vous devez inclure des guillemets simples dans une chaîne, vous pouvez utiliser un guillemet simple supplémentaire en tant que caractère d'échappement.

Exemple :  

La chaîne '10 O''clock News' sera interprétée comme 10 O'clock News.