Formules calculées

Dans les boîtes de dialogue de propriétés des feuilles et des objets QlikView, il existe un certain nombre de propriétés autorisant les étiquettes de texte ou les nombres fixes. On les utilise en général comme étiquettes, titres de fenêtres, titres de graphiques et, dans certains cas, comme limites numériques fixes.

Pour beaucoup des propriétés mentionnées ci-dessus, vous pouvez saisir une expression calculée plutôt qu'un texte ou un nombre constant. Cette caractéristique est appelée formule calculée. Chaque fois que vous pouvez utiliser une formule calculée, cela est indiqué à l'endroit approprié dans la présente documentation.

Saisir une formule calculée

On doit saisir les formules calculées selon la syntaxe suivante :

= expression

Sur la syntaxe des expressions autorisées, voir ci-dessous.

Le signe égal au début d'une saisie indique que le reste doit être interprété comme une expression. QlikView essaiera d'évaluer l'expression. Si ce n'est pas possible, à cause d'une syntaxe incorrecte par exemple, c'est l'étiquette entière, signe égal compris, qui sera affichée.

Il est également possible de générer les formules calculées à partir de la boîte de dialogue Éditer l'expression qui s'ouvre lorsque vous cliquez sur le bouton ... à côté de la zone d'édition.

Voir  : Boîte de dialogue Éditer l'expression

Messages d'erreur

Si une formule calculée ne peut pas être évaluée correctement par QlikView, c'est la formule elle-même qui sera renvoyée, suivie de deux barres obliques et d'un message d'erreur.

Exemple :  

= mode(x) //out of object memory

Toute formule calculée requiert une certaine quantité de mémoire. Pour ne pas utiliser trop de mémoire, le programme limite l'allocation de mémoire autorisée pour chaque étiquette calculée. Si vous saisissez une expression trop complexe, QlikView renverra l'expression suivie du message d'erreur « // mémoire objet insuffisante ».