Accéder au contenu principal

Conditions et restrictions du système

SUR CETTE PAGE

Conditions et restrictions du système

Cette section décrit les conditions et restrictions pour la livraison de données hybrides.

Avant de commencer, passez en revue les conditions pour vous assurer que vous avez tout ce dont vous avez besoin pour commencer.

Vous trouverez davantage d'informations sur le flux de travail et les composants système dans Livraison de données hybrides.

Conditions requises

Conditions générales requises pour la livraison de données hybrides.

  • Client sur Qlik Cloud avec Qlik Sense Enterprise SaaS.

    L'utilisateur nécessite une licence pour un accès Professional pour créer, gérer et exécuter des ressources de données dans un espace de données.

    Les utilisateurs disposant d'un accès Analyzer peuvent consommer des applications analytiques contenant des données chargées depuis un espace de données.

    Voir Espaces de données.

  • Qlik Replicate version 2021.5 SR4 installé.

    Installation de Qlik Replicate (uniquement en anglais)

    Vous pouvez toujours télécharger une version compatible de Qlik Replicate depuis Paramètres du profil > Outils dans le menu de votre profil.

    Conditions en matière de licence :

    • Type de source selon la source de données sur site.
    • Type de cible : en fonction de la zone de dépôt temporaire cloud que vous souhaitez utiliser. Voir les conditions requises spécifiques ci-dessous.

  • Qlik Enterprise Manager version 2021.5 SR4 installé et configuré avec accès au serveur Qlik Replicate.

    Installation de Qlik Enterprise Manager (uniquement en anglais)

    Vous pouvez toujours télécharger une version compatible de Qlik Enterprise Manager depuis Paramètres du profil > Outils dans le menu de votre profil.

    • Vous devez disposer d'un accès logique au serveur Qlik Enterprise Manager depuis le cloud. Pour en savoir plus, voir Ajout de serveurs (uniquement en anglais) dans l'aide en ligne Qlik Enterprise Manager.

    • Vous devez disposer d'une autorisation Admin au niveau Enterprise Manager pour pouvoir vous connecter à Qlik Cloud.

  • Une source de données prise en charge par Qlik Replicate.

    La source de données doit être configurée avec un accès en lecture depuis le serveur Qlik Replicate. Pour plus d'informations, voir Points de terminaison source pris en charge (uniquement en anglais) dans l'aide en ligne Qlik Replicate.

    Chaque table source doit contenir au moins un champ de clé primaire ou d'index unique.

    Les bases de données source suivantes ne sont pas prises en charge :

    • Les sources qui ne prennent pas en charge le traitement des modifications.

    • Les bases de données source qui n'envoient pas toutes les données dans les événements de mise à jour, par exemple, SAP HANA basé sur la journalisation, SAP Extractor, Salesforce et Oracle avec la journalisation supplémentaire complète désactivée. 

    Pour pouvoir utiliser SAP HANA, il faut configurer le point de terminaison source de sorte qu'il fonctionne en mode déclenchement.

    Pour utiliser SAP Extractor, il faut que le point de terminaison cible soit configuré de sorte à avoir des clés primaires.

    Pour utiliser des sources Oracle, il faut que la base de données source soit configurée avec la journalisation complémentaire complète pour toutes les colonnes de la table source.

  • Vous devez être un administrateur de clients pour pouvoir créer une ressource Enterprise Manager à distance lors de l'établissement d'une connexion à Qlik Enterprise Manager.

    Connecter à Qlik Cloud et Qlik Enterprise Manager

  • Lorsque vous vous connectez à des sources de données en dehors de Qlik Cloud, il se peut que vous deviez ajouter des adresses IP Qlik Cloud sous-jacentes à votre liste verte.

    Pour plus d'informations, voir Connexion à des sources de données depuis un réseau privé.

Conditions requises pour générer des tables QVD

  • Licence Qlik Replicate pour Type de cible : Qlik Cloud Landing (Amazon S3 avec des paramètres adaptés à la livraison de données hybrides).

  • Compartiment Amazon S3 pour les données de dépôt temporaire avec accès en écriture depuis le poste du serveur Qlik Replicate et accès en lecture depuis le client Qlik Cloud.

    Pour en savoir plus, voir Prérequis (uniquement en anglais) dans l'aide en ligne Qlik Replicate.

    Avertissement: Vous devez vous assurer que la zone Destination est sécurisée. Vous pouvez utiliser un chiffrement côté serveur via les clés gérées par Amazon S3 ou les clés gérées par AWS KMS.
  • Si vous souhaitez stocker des données Stockage (QVD) dans votre propre stockage géré plutôt que dans le stockage géré par Qlik, il vous faut un compartiment Amazon S3. Vous pouvez utiliser le même compartiment Amazon S3 que celui utilisé pour les données de dépôt temporaire, mais, dans ce cas, il faut également un accès en écriture depuis le client Qlik Cloud. Vous devez également utiliser des dossiers distincts pour les données de dépôt temporaire et le stockage.

    Si vous gérez le stockage, vous ne pouvez pas utiliser Créer une application à partir des données ni Profil des données dans le Analytics Hub.

    Avertissement: Vous devez vous assurer que le stockage géré est sûr. Vous pouvez utiliser un chiffrement côté serveur via les clés gérées par Amazon S3 ou les clés gérées par AWS KMS.

Conditions requises de Snowflake

Avertissement: Il n'est pas possible d'utiliser une zone de dépôt temporaire Amazon S3 si vous souhaitez fournir des données à Snowflake.

Restrictions

Il existe certaines restrictions en ce qui concerne la manière d'utiliser la livraison de données hybrides.

Restrictions communes

  • La réplication des modifications DDL n'est pas prise en charge. Si vous apportez des modifications au schéma de la source de données, vous devez créer d'autres ressources de données.

  • Il n'est pas possible de modifier le propriétaire d'une ressource de données ni de déplacer une ressource de données vers un autre espace.

  • Le nettoyage automatique de la zone Destination n'est pas pris en charge. Cela peut affecter les performances. Nous recommandons d'effectuer des nettoyages manuels.

  • Lors de l'application de modifications à des tables d'une ressource de données Stockage, il n'existe pas de cohérence transactionnelle entre les différentes tables de la ressource. La cohérence transactionnelle peut être obtenue une fois le traitement des modifications terminé.

  • Les tables de dépôt temporaire apparaissent sous forme d'ensembles de données dans le Analytics Hub. Il n'est pas possible d'utiliser ces tables dans une application analytique.

Restrictions lors de la génération de tables QVD

  • Les espaces de données fonctionnent toujours avec une capacité standard qui limite la capacité de la ressource de données Stockage. La taille totale de chaque table traitée par la ressource de données Stockage, changements compris, doit être au maximum égale à la taille d'application (en mémoire) prise en charge pour les applications standard.

Limitations de Snowflake

  • L'authentification OAuth n'est pas prise en charge lors de la connexion à Snowflake.

  • Toutes les tables sont écrites dans le même schéma interne et toutes les vues sont écrites dans le même schéma de ressource de données du stockage. Il n'est par conséquent pas autorisé d'avoir deux tables portant le même nom dans différents schémas dans une seule ressource de données de dépôt temporaire.

    Pour plus d'informations sur les tables générées dans Snowflake, voir Structure des tables et vues générées dans Snowflake.